Gal Gadot interprètera Cléopâtre au cinéma

Culture Gal Gadot interprètera Cléopâtre au cinéma

L’actrice de Wonder Woman, Gal Gadot, interprètera la magnifique Cléopâtre au cinéma prochainement. Retour sur ce choix d’actrice et des polémiques autour de ce film.

Gal Gadot sera Cléopâtre au cinéma

La jolie actrice et mannequin israélienne a été sélectionnée pour incarner la célèbre reine égyptienne dans le prochain film de la réalisatrice Patty Jenkins et de la scénariste Laeta Kalogridis (Shutter Island), prévu en 2022. Gal Gadot s’est fait connaître en 2017 dans le précédent film DC Comics de la réalisatrice : Wonder Woman. Elle y incarnait l’héroïne principale, une guerrière amazone combattante et émancipée sortie tout droit de l’île de Themyscira pour affronter le dieu de la guerre : Arès.

Nous allons donc découvrir une nouvelle vision de Cléopâtre qui n’a cessé de fasciner et a déjà pris une pris une place de choix dans le paysage cinématographique. Nous ne manquerons pas de rappeler la merveilleuse performance d’Élizabeth Taylor dans le film de joseph Mankiewicz de 1963, qui a coûté un budget exorbitant ayant quasiment provoqué la faillite de la société 20th Century Fox.

Il ne paraît pas indécent que la réalisatrice ait décidé de la choisir pour incarner ce nouveau rôle puisque les deux femmes ont été habituées à collaborer, et que le précédent rôle de Gal Gadot symbolisait force et féminité. Rappelons-le, Cléopâtre n’était-elle pas la reine iconique, rendue célèbre pour son nez aquilin, sa beauté et sa puissance, en terrorisant plus d’un ? Celle qui a eu de nombreuses aventures dont celle avec Jules César, ce général froid, opiniâtre et dangereux que rien ne prédestinait à connaître une histoire d’amour passionnée  ?

Polémique sur ce choix d’actrice

Toutefois, ce choix ne fait pas l’unanimité. Il a avivé de violentes polémiques sur les réseaux sociaux en raison de la couleur de peau de l’actrice. Certains auraient préféré qu’une femme de couleur noire soit choisie pour le casting afin de sortir des sentiers battus et de la surreprésentation des blancs au cinéma, délaissant une partie de la population sous-représentée. Surnommée « La Grecque », la reine Cléopâtre est historiquement représentée comme blanche. Pourtant, des spéculations ont commencé à se répandre sur l’origine africaine de la reine après qu’ait été exhumé le squelette de sa sœur, la  princesse Arsinoé IV. Son crâne dénoterait une origine africaine selon la médecine médico-légale d’après l’article paru dans Futura Sciences.

Par ailleurs, l’origine de Gal Gadot est également une source de critique. Certains sont offusqués qu’une actrice israélienne de confession juive prenne le rôle de la reine égyptienne, nous renvoyant au conflit israélo-palestinien. De plus, la jeune femme a été élue Miss Israël en 2004, un titre l’enracinant profondément dans Israël et qui engage les élues à promouvoir leurs pays.

Néanmoins, il fait partie du cycle de vie de la production cinématographique relative à Cléopâtre d’avoir son lot de controverses. Liz Taylor avait déjà été décriée en raison de sa conversion au judaïsme, et de son soutien sans faille au sionisme. Cela avait eu pour conséquence l’interdiction du film en Égypte, en conflit alors avec Israël. D’ailleurs, quatre ans après la sortie du film, en 1967, la guerre des Six Jours opposant plusieurs pays dont l’Égypte et Israël avait sévit à la suite du blocus du détroit de Tiran avant d’aboutir à un traité de paix en 1979.

Source : Tinseltown / Shutterstock.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -