Les fleurs de CBD : comment les consommer ?

Lifestyle Bien-être Les fleurs de CBD : comment les consommer ?

Sur le chemin d’un succès grandissant en raison de propriétés calmantes et relaxantes, le CBD est de plus en plus utilisé dans différents produits. Extrait de fleurs de chanvre, le CBD est légal et même à la base de certains médicaments fabriqués par l’industrie pharmaceutique. Les fleurs de CBD permettent de diminuer le stress et l’anxiété. Elles seront des alliées précieuses pour les plus nerveux. 

Qu’est-ce que les fleurs de CBD ?

La fleur de CBD est la fleur issue du chanvre qui possède des plants mâles et des plants femelles. Ce sont les plans femelles qui produisent ces fleurs aux propriétés étonnantes. Il ne faut pas confondre la molécule CBD et la molécule THC. Cette dernière est principalement connue pour son usage récréatif, qui n’est pas possible avec le CBD. 

Les fleurs de CBD sont encadrées par une production et une commercialisation obéissant à des contrôles stricts. Cela permet à son consommateur de ne pas risquer de se retrouver hors la loi. En effet, les fleurs de CBD pour être commercialisées doivent avoir une teneur de tétrahydrocannabinol inférieure à 0,3%. 

Bistrotcbd propose par exemple un choix de fleurs cultivées dans des fermes suisses. Soumises à analyses poussées et même à des contre-expertises menées par des laboratoires indépendants pour évaluer le taux de THC, les fleurs que la marque propose respectent la législation européenne et des standards de qualité élevés. 

Comment les consommer ?

Il convient de garder à l’esprit que les fleurs de CBD n’ont pas d’effet psychotrope, et ne sont donc pas destinées à un usage récréatif. Il est possible d’essayer de les fumer, mais le résultat risque d’être décevant. Elles seront principalement destinées à la santé en complément de véritables traitements médicamenteux. 

Plusieurs possibilités d’utilisation de la fleur de CBD s’offrent à vous :

Pour les amateurs de décoration intérieure, il est possible d’utiliser les fleurs séchées de CBD pour embellir son intérieur et de profiter par la même occasion de leur vertu apaisante. Les utiliser de la sorte permet de créer un intérieur relaxant, dans lequel il est agréable de se réfugier. D’une apparence proche des éponges de mer, leur utilisation comme décoration peut rappeler l’univers marin avec quelques coquillages et un peu de sable. 

Plus classiquement, il est possible d’opter pour une utilisation infusoire. La tisane de fleur de CBD permet d’apaiser les nerfs et stimule le système immunitaire. Aussi, boire une infusion de fleur de CBD sera une pause appréciable pendant les journées les plus dures. Pour utiliser les fleurs en infusion ou en tisane, il faudra hacher finement la tête de la fleur de CBD puis plonger le tas haché dans une certaine quantité d’eau froide contenue dans une casserole. Il faudra porter l’ensemble à ébullition, puis laisser bouillir pendant une dizaine de minutes.  

Il est également possible d’accompagner ses bains de fleurs de cannabis. L’eau dégagera des vapeurs à l’odeur des fleurs permettant au baigneur de se relaxer rapidement. Par ailleurs, la peau en profitera tout autant. 

Comment les consommer ?
Source : Shutterstock.com

Comment se passe l’extraction du CBD ?

Il existe différents moyens d’extraire le CBD de sa plante : l’extraction par CO2, l’extraction à l’huile alimentaire, l’extraction par solvants liquides.

Parmi elles, nous ne développerons que l’extraction au CO2, la plus couramment utilisée et qui serait a priori la meilleure méthode à suivre pour créer des produits à destination de la consommation. Cette extraction peut prendre deux formes : la forme supercritique et la forme sous-critique. 

Le procédé supercritique principalement utilisé, est apparu dans les années 1970. Il constitue une alternative solide aux solvants et à la distillation, critiquables en raison du dépôt de certains résidus peu consommables (alcool). L’extraction au CO2 consiste à chauffer le CO2 au-delà de sa température critique de 31 degrés. Cela permet de le transformer en état liquide, et de l’utiliser à la place des solvants classiques qui en plus d’être non consommables, polluent. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -