Le fils de Khashoggi quitte l’Arabie Saoudite pour les Etats-Unis

Publié par Jerome le octobre 26, 2018 | Maj le octobre 26, 2018

La Maison-Blanche a fait pression sur le régime saoudien pour que Salah Khashoggi, l’un des quatre enfants du journaliste tué le 2 octobre à Istanbul, quitte le royaume. Trois des enfants survivants de Jamal Khashoggi ont un double passeport saoudien et américain, et jusqu’à hier, il leur était interdit de quitter le royaume.

Les enfants vont pouvoir quitter le royaume Saoudien

Enfin, après avoir demandé la permission de partir, Salah Khashoggi l’a reçue hier et a quitté Riad avec sa famille sur un vol à destination des États-Unis.

La veille, Salah avait été reçu à Riyad par le roi Salman et le prince héritier Mohamed. Une photo de lui serrant la main de ce dernier encercle le monde, l’image d’un jeune homme enfermé dans son pays et forcé de saluer quelqu’un soupçonné d’avoir ordonné la mort de son père.

Le départ de Salah Khashoggi est la preuve que la diplomatie américaine opère sous le radar, demandant au Riad plus de clarté et des gestes fermes après le scandale du meurtre prémédité – dans un consulat turc – d’un journaliste résidant à Washington et collaborant régulièrement avec les médias. Pour l’instant, les États-Unis ont imposé des sanctions légères à l’Arabie saoudite, annulant les visas de 21 personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’opération d’assassinat. La Maison-Blanche envisage également des sanctions économiques.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *