Expatriés français : comment choisir votre assurance en résidant en Belgique ?

Finance et ImmobilierAssurancesExpatriés français : comment choisir votre assurance en résidant en Belgique ?

Vous êtes français et vous avez décidé de vous expatrier en Belgique ? La souscription à une assurance est importante pour se couvrir en cas d’accidents ou encore d’hospitalisation. Cependant, le fonctionnement des assurances est différent d’un pays à un autre. Le système de santé belge n’est pas calqué sur la France puisque la Belgique a son propre fonctionnement.

Pour éviter les déconvenues, renseignez-vous au préalable sur les potentielles démarches à effectuer et sur le type d’assurance auquel vous devez souscrire. De nationalité française, expatrié en Belgique, les assurances ne sont pas toutes les mêmes.

Comment fonctionnent les assurances françaises pour les expatriés ?

En quittant la France, vous n’êtes plus couvert par le régime de la Sécurité Sociale. Vous dépendez désormais du régime de santé du pays où vous vous êtes installé. Tout ce qui concerne les remboursements des frais de santé, l’Assurance hospitalisation, etc. dépendent du pays où vous vous êtes expatrié.

Quelles différences avec les assurances belges ?

En France, le système de santé est géré par un organisme public : l’Assurance Maladie.

Tous les salariés belges cotisent à l’ONSS (Organisation Nationale de Sécurité Sociale) et doivent s’inscrire à une mutualité (l’équivalent de la CPAM en France), qui joue le rôle d’intermédiaire entre la sécurité sociale et vous (voir vidéo explicative). En Belgique, ce sont des sociétés d’assurances privées qui gèrent et encadrent les prestations d’assurance soins de santé selon les normes et réglementation prévues par la loi belge. En Belgique, pour souscrire à une assurance soins de santé complémentaire, on peut soit faire appel à sa mutualité, soit à un assureur privé. D’ailleurs, DKV est leader du marché belge pour sa prise en charge complète et qualitative.

Le tout se divise en trois grandes catégories :

  • Le régime des travailleurs salariés qui concerne les employés et employeurs ;
  • Le régime des travailleurs indépendants qui concerne l’équivalent des artisans et auto-entreprise en France ;
  • Le régime des fonctionnaires qui concerne tout le personnel du service public.

En Belgique, le patient doit avancer les frais et s’acquitter d’un ticket modérateur : par exemple 25% pour les soins de médecine générale et 40% pour certaines consultations et prestations effectuées par des médecins spécialistes. 

Comment fonctionnent les assurances françaises pour les expatriés ?

Prendre une assurance quand on est expatrié Français en Belgique : comment bien la choisir ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous si vous souhaitez que vos frais de santé soient couverts en Belgique.

Souscrire à une assurance en Belgique

Comme nous l’avons mentionné plus haut, DKV propose l’une des meilleures assurances hospitalisation du pays.

Si vous optez pour cette assurance, vous bénéficierez d’une large couverture, qui comprend notamment :

  • Le remboursement illimité (100 %) des frais d’hospitalisation.
  • Le libre choix du type de chambre lors d’une hospitalisation avec nuitée.
  • Le remboursement d’une hospitalisation de jour à hauteur d’une chambre double.
  • La couverture 30 jours avant, pendant et 90 jours après l’hospitalisation.
  • Le paiement directement à l’hôpital via la Medi-Card®.
  • Le remboursement toute l’année pour 30 maladies graves, même hors hospitalisation.
  • Une prime compétitive.

Souscrire à la CFE – Caisse des Français de l’Étranger

Cette souscription se positionne comme une prolongation de l’Assurance Maladie à l’étranger. Les frais de santé belge étant plus élevés qu’en France, il est conseillé de souscrire, en plus, à une complémentaire. Il s’agit d’un système de prise en charge spécifique aux français expatriés offrant :

  • Une sécurité sociale quel que soit l’âge, le statut et le pays de résidence (non soumis à un questionnaire de santé) ;
  • Une protection partout dans tous les pays, européens ou non, jusqu’à votre retour en France où vous réintégrez la Sécurité Sociale ;
  • Une cotisation continue pour la retraite en France même si vous vivez à l’étranger.

Vos consultations médicales, hospitalisation, médicaments, analyses, etc. sont prises en charge par la CFE selon la base du régime de l’Assurance Maladie française.
Par exemple : une consultation médicale conventionnée en France coûte 25 euros. La Sécurité Sociale rembourse 70 % de cette somme, soit 17.50 euros. La complémentaire santé rembourse le reste à charge. À l’étranger, votre consultation médicale sera remboursée sur le même principe que l’Assurance Maladie, soit à hauteur de 17.50 euros. 

Prendre une assurance quand on est expatrié Français en Belgique : comment bien la choisir ?

Souscrire à une assurance spéciale expatrié

Ces assurances prennent efficacement en charge les frais de santé en cas de soucis.

Souscrire à une assurance internationale 

Ce type d’assurance est davantage conseillé si vous effectuez des allers-retours réguliers entre la Belgique et la France. En cas de problème, la prise en charge pourra se faire facilement quel que soit le pays où vous vous trouvez. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -