Les États-Unis vont se retirer du Traité sur les armes nucléaires avec l’ex-Union soviétique

Publié par Jerome le octobre 21, 2018 | Maj le octobre 21, 2018

Le président américain Donald Trump mettra fin à l’accord conclu avec l’ex-Union soviétique en 1987, car il accuse Moscou de le violer depuis de nombreuses années.
L’accord historique pour l’élimination des armes nucléaires à courte et moyenne portée (FNI) signé en 1987 entre le président américain de l’époque, Ronald Reagan, et le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev ne sera plus suivi.

Donald Trump joue encore avec le Feu

Cela a été dit par le président américain Donald Trump, qui assure que la Russie n’a pas cessé de développer des armes nucléaires : “La Russie a violé l’accord, ils l’ont violé pendant de nombreuses années et je ne sais pas pourquoi l’ancien président Barack Obama n’a pas négocié ou se retirer”, a dit le président.

Selon les médias américains, John Bolton, conseiller américain à la sécurité nationale, a fait pression sur le président pour qu’il dénonce l’accord. Bolton est actuellement en Russie, où il rencontrera de hauts responsables du gouvernement de Vladimir Poutine.

Washington pense que Moscou est en train de mettre au point un nouveau missile de croisière qui viole le traité FNI et permettrait aux Russes de lancer une attaque nucléaire contre l’Europe.

“Malheureusement, la Russie ne s’est pas conformée à l’accord, alors nous allons l’annuler et nous allons nous retirer “, a dit M. Trump après une manifestation au Nevada, aux États-Unis.

Le président a ajouté dans sa déclaration que si la Russie et la Chine continuent à fabriquer des armes nucléaires, “elles le feront aussi.

Bien que la Chine ne soit pas partie au traité, elle a beaucoup investi dans les missiles classiques.

La signature de la FNI en 1987 a été essentielle pour mettre fin aux tensions de la guerre froide. Ce traité était le premier du genre et visait à réduire les arsenaux nucléaires. En 1991, elle a permis l’élimination de tous les missiles balistiques et de croisière à moyenne et courte portée russes et américains.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *