Le cannabis est une plante dont la culture et la consommation sont interdites dans plusieurs pays. La France ne fait pas exception à cette loi. Toutefois, l’achat ainsi que la vente des graines de cannabis sont autorisés en France mais sous certaines conditions. La condition principale à respecter est de ne pas faire germer ces graines au risque d’avoir de graves ennuis judiciaires.

Graines de cannabis : que dit la législation française ?

Avec cette porte d’achat et de vente de graines de cannabis ouverte par la législation française, le marché de graines de cannabis s’accroit de jour en jour. Par ailleurs, il faut noter que la France est le pays qui consomme le plus de cannabis dans toute l’Europe. Cette consommation impressionnante de cannabis en France pousse même certaines à se demander si la législation française a réellement interdit cette plante. Car de nombreux sites offrent des services d’achats de graines de cannabis. Ce qu’il faut savoir est que la législation française est un peu étrange et hypocrite car elle ne définit pas concrètement la loi qui régule la commercialisation des graines de cannabis. Aussi, il faut dire qu’il existe un vide juridique dans la législation concernant les graines de cannabis. C’est pour cela que l’achat de ces graines sur de sites web est légal et n’est soumis à aucune interdiction. Aussi, les banques de semences de cannabis se trouvant au sein de l’Union européenne peuvent expédier en toute légalité la graine de cannabis capables de donner des plants produisant de la substance psychoactive en France. Cependant, il est important et nécessaire que le destinataire de ces graines affirme les utiliser de façon illégale. Dans ce cas de figure, elles sont considérées à l’image de toutes les autres semences. Mais la législation est stricte sur le fait que ces personnes n’ont pas le droit de faire germer ou de planter ces graines de cannabis.

Une loi autorisant la culture de certaines graines de chanvre industriel

Malgré les restrictions émises par la législation dans le cas de la production des graines de cannabis, certaines variétés de chanvre sont autorisées à être produites. Il s’agit notamment des variétés de chanvre industriel dont la teneur en THC (Tétrahydrocannabinol) inférieure à 0,2 %. Toutefois, il faut reconnaitre que la loi interdit toute substance stupéfiante. Si toutes les conditions décrites par la loi sont respectées, la circulation des chènevis et leur commerce sont autorisés entre les Etats de l’Union européenne et la France ne fait pas entorse avec cette loi. Ainsi, l’utilisation des chènevis légaux n’est plus un souci pour les particuliers car ils ne seront pas sous le coup de la loi. Toutefois, il faut savoir que la culture, l’usage ainsi que la production à des fins commerciales sont très bien réglementées. Par ailleurs, ce sont des variétés de chanvre non-psychotrope. La législation a bien encadré la culture de ces variétés en autorisant que 20 variétés. Ce qui ne donne aune possibilité d’introduire d’autres plants ayant des propriétés psychoactives. Comme déjà mentionnées, ce sont des variétés qui disposent d’une concentration en THC inférieure à 0,2 % et présentent des propriétés thérapeutiques différentes par rapport aux variétés psychoactives.

Le THC est une substance qui provoque des effets psychiques et physiologiques. C’est d’ailleurs le principal composant du cannabis. C’est pour cela qu’un taux maximal a été défini pour rester dans les normes. Toute graine dont la concentration en ce composant dépasse la limite prévue par la législation française est considérée comme illégale.

Que risque-t-on si on plante du cannabis illégal en France ?

Les personnes qui ne respectent pas ce que la loi a prévu risquent très gros. Ainsi, il est prévu pour les fautifs une peine pouvant atteindre 20 années d’emprisonnement ou encore une amende de près de 7 500 000 euros. La législation est tellement claire sur la production du cannabis que même la production du cannabis à usage médical est interdite en France. Toutefois, la décision de poursuivre ou non l’enquête revient au procureur et au juge. Par ailleurs, il faut noter que peu de producteurs de cannabis se font infliger la peine maximale. Il donc important de savoir cela si l’idée de planter les graines de cannabis que vous avez achetées vous vient à l’esprit.

Consommation et possession de cannabis en France

;Il n’est plus un secret que la possession et la culture du des graines de cannabis peut être la cause de votre interpellation. Toutefois, la loi interdit tout usage des grains avec plus ou moins de sévérité. Un simple usage peut alors déboucher sur un an d’emprisonnement assorti d’une amende de 3750€ euros. La loi interdit aussi la possession ou en moins la consommation de cannabis dans un lieu privé ou public comme au niveau des rues, des bars, des bus, dans les voitures se trouvant sur une voie publique et bien d’autres lieux encore. Par ailleurs, il n’y a aucune distinction qui est faite entre un usage religieux et un usage thérapeutique.

Quels sont les différents types de graines de cannabis ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, il existe de nombreuses variétés de graines de cannabis. Si vous êtes intéressé par ce domaine, certains pays autorisant le cannabis, il faut vous intéresser aux différentes variétés de graines.  Certaines graines d’auto-floraison poussent plus facilement que d’autres et n’ont pas besoin d’un grand entretien pour être prolifiques. Tandis que d’autres ont plus de vertus médicinales, elles permettent de calmer la douleur en cas de traitement offensif et peuvent être prescrites dans certains pays autorisant la vente de cannabis sous condition de prescription médicale.

Il est à noter que les plans de cannabis femelles sont plus simples à cultiver que les mâles. En effet, les mâles servent simplement à inséminer les graines femelles. Le type de graine que vous sélectionnerez à son importance selon si vous vous lancez dans une culture intérieure ou une culture o’ l’extérieure. Certains types de graines sont plus ou moins fertiles et propices à pousser dans un espace restreint. N’hésitez pas à consulter les avis de personnes qui se sont déjà lancées dans ce type de culture pour éviter de perdre du temps et/ou de l’argent en vous lançant. Un guide des meilleurs seed shops pourrait vous être particulièrement utile. En outre, avant de vous lancer dans ce genre d’activité, renseignez vous impérativement sur la législation de votre pays afin de savoir si ce type de production est légale ou non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici