La société SpaceX a présenté un prototype de vaisseau spatial conçu pour effectuer des voyages interplanétaires et atteindre Mars. Il s’agit du Starship Hopper, un artefact de 36 mètres de haut et caractérisé par son aspect “rétro”, qui souligne son fuselage en acier inoxydable.

Elon Musk

En fait, Elon Musk, directeur général de Space X et co-fondateur de PayPal ou Tesla Motors, a publié une image sur Twitter dans laquelle il voulait préciser que ce n’était pas une représentation artistique, mais une image réelle.

Le vaisseau Starship Hopper, dont l’apparence rappelle les dessins de roquettes réalisés dans les années 1940, est la dernière étape du projet Big Falcon Rocket ou BFR, un système de transport interplanétaire totalement réutilisable capable de rejoindre Mars.

Ce système est composé d’un navire, le Starship Hopper, et d’un module fusée ou propulseur réutilisable, appelé Super Heavy. Selon la société, le BFR sera utilisé à diverses fins, telles que des voyages intercontinentaux, le lancement de constellations de satellites ou même des voyages à destination et en provenance de la Lune et de Mars.

Le Starship Hopper

Pour l’instant, le Starship Hopper, qui a été assemblé sur le site SpaceX à Boca Chica, Texas (USA), n’est pas allé au-delà du stade prototype. Son but est de faire des vols suborbitaux de courte durée (VTOL), comme ceux effectués par le Grasshopper de la compagnie entre 2012 et 2014, comme Elon Musk l’a lui-même détaillé avec un autre “tuit”.

L’appareil comporte un fuselage en acier inoxydable conçu pour dissiper la chaleur lors de son passage dans l’atmosphère. Dans un proche avenir, l’entreprise installera des systèmes d’amortissement sur le train d’atterrissage et remplacera les trois moteurs actuels par sept fusées Raptor. La version opérationnelle est destinée à incorporer des fenêtres pour les membres de l’équipage.

Le premier moteur de la trémie a presque terminé son assemblage en Californie. En outre, SpaceX prévoit de publier de nouveaux détails sur le vaisseau spatial interplanétaire en mars ou avril, et de construire un modèle complet, avec le module Super Heavy intégré, vers juin.

La société vise à ce que le Starship Hopper et le bloc Super Heavy soient prêts à transporter des passagers vers le milieu des années à venir. Ses premiers utilisateurs seront le multimillionnaire Yusaku Maezawa et un groupe d’artistes qui survoleront la Lune.

L'actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici