Elon Musk a démissionné de la présidence de Tesla

Publié par Jerome le octobre 2, 2018 | Maj le octobre 2, 2018

Dans un accord avec les autorités, le fondateur de la première entreprise de véhicules électriques a été contraint de quitter la présidence du groupe qu’il a fondé et de payer une amende de 20 millions de dollars. Il a esquivé un procès pour fraude du gouvernement américain, mais a perdu l’adresse de Tesla. Elon Musk a conclu un accord avec la Securities and Exchange Commission des États-Unis qui prévoit sa destitution de la présidence et une amende d’un million de dollars. Toutefois, l’entente lui permet de demeurer directeur général.

La démission de Elon Musk

L’agence de contrôle boursier du pays a accusé jeudi dernier l’homme d’affaires d’avoir incité les investisseurs en annonçant l’entrée du groupe Telsa en bourse par le biais des réseaux sociaux. Une notification qui a causé des pertes de plusieurs millions dans les rangs des actionnaires en raison de la volatilité de la ligne de conduite qu’elle a provoquée. En principe, Musk a fait valoir que l’indication de l’entité contrôlante était incorrecte car le plan de sortie existait, mais il l’a lui-même rejeté.

Une sanction pour “protéger les investisseurs”.

Selon l’accord, Musk ne pourra pas être président pendant trois ans et l’entreprise devra faire pression pour des réformes qui garantissent un meilleur contrôle du conseil d’administration sur le célèbre fondateur de la multinationale. Le défendeur et l’entreprise devront également annuler une amende de 20 millions de dollars chacun.

“Lorsque des sociétés et des initiés font des déclarations, ils doivent agir de manière responsable, notamment en s’efforçant de s’assurer que les déclarations ne sont pas fausses ou trompeuses et en n’omettant pas des informations qu’un investisseur raisonnable jugerait importantes “, a déclaré Jay Clayton, directeur de la Securities and Exchange Commission des États-Unis dans un communiqué.

Elon Musk, un entrepreneur visionnaire et controversé

Une partie du financement de Tesla est due à la figure d’Elon Musk lui-même, considéré par beaucoup comme un visionnaire. Propriétaire de SpaceX, une ambitieuse société aérospatiale et d’autres entités liées aux nouvelles technologies et aux énergies non fossiles, le magnat pourra toujours diriger une partie des activités de Tesla.

Ce magnat de 47 ans suscite également la controverse et l’entreprise a été frappée par le comportement récent de Musk, qui a notamment fumé de la marijuana et manié une épée dans une émission sur Internet. Musk, qui a offert l’aide de sa société pour sauver des enfants piégés dans une grotte en Thaïlande en juin 2018, a fini par attaquer un plongeur de sauvetage britannique via Twitter.

Valorisée au-dessus de Ford à Wall Street, l’entreprise traverse une période difficile en essayant de pénétrer de nouveaux marchés. Son titre a perdu 14% après les dernières annonces de ce complot judiciaire et Tesla est donc en train de lancer un modèle de voiture électrique, dont le prix ne dépasse pas 50.000 dollars, un coût qui cherche à s’imposer dans le milieu de gamme du secteur automobile.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *