Drive-In festival : LE festival des amateurs de cinéma à partir du 16 mai

Actualité Drive-In festival : LE festival des amateurs de cinéma à partir du...

L’épidémie de coronavirus a eu de nombreuses répercussions, parfois inédites, dans nos vies et notre quotidien. Elle a notamment des conséquences lourdes dans le monde de la culture. En effet, c’est notamment la première fois depuis que le cinéma est né que les salles obscures ont été contraintes de fermer leurs portes au public. Par ailleurs, depuis le 11 mars, les tournages de films sont suspendus et les sorties de films sont reportées. Certains sont même directement sortis sur les plateformes de streaming et ne connaîtront jamais les salles obscures.

Afin de remettre le 7ème art au coeur de nos vies, un collectif de 19 acteurs du monde associatif et de la culture a décidé de créer une association à but non lucratif : le Drive-in Festival, dans le but d’organiser un festival de cinéma en plein air, itinérant et solidaire.

Le Drive-in Festival : un cinéma social

Le Drive-in Festival a été organisé avec deux objectifs clairement affichés. Il s’agit à la fois de soutenir les salles de cinéma et les distributeurs que le contexte actuel a mis en difficulté mais aussi de garder le lien avec les spectateurs pendant toute la première phase du déconfinement. En effet, le Drive-in Festival est une initiative temporaire qui a vocation à s’arrêter dès que les mesures prises pour lutter contre la Covid-19 permettront la réouverture des salles de cinéma.

via giphy.com

Par ailleurs le festival itinérant affiche clairement sa volonté de privilégier un cinéma social et accessible à tous les publics grâce à des places vendues à des prix accessibles, une programmation variée, la mise en place d’actions en collaboration avec les associations locales, des partenariats et contrats avec des prestataires locaux, etc.

Le Drive-in Fertival veut donc permettre à tous les spectateurs de revivre les grandes émotions partagées dans les salles obscures dont nous sommes privés depuis les premières mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus et jusqu’à aujourd’hui, pendant cette première phase de déconfinement. La volonté de l’association est donc de proposer un cinéma collaboratif, qui rassemble. Mais comment réunir à nouveau les spectateurs devant un grand écran tout en respectant les normes sanitaires actuellement en vigueur ?

Déroulement du festival et tarification

Il fallait penser à ressusciter un concept tout droit sorti des films américains et vieux comme 7ème art : le cinéma en drive-in. Il suffit d’installer un écran géant sur une place publique pour créer un cinéma de plein air dans lequel les spectateurs regardent le film en restant installés dans leurs voitures.

via giphy.com

Festival itinérant, le Drive-in Festival a débuté sa tournée à Bordeaux depuis le 15 et se termine le 24 mai. Il prévoit ensuite un passage par les Hauts de France ou encore Marseille.

Voilà les films au programme des dates bordelaises : Hippocrate de Thomas Lilti, Les Invisibles de Louis-Julien Petit, Les Combattants de Thomas Cailley, Whiplash de Damien Chazelle, Tomboy de Céline Sciamma, Comment c’est loin d’Orelsan et Christophe Offenstein, Parasite de Bong Joon-ho, Le Grand Bain de Gilles Lellouche et En liberté ! de Pierre Salvadori. La programmation étant évolutive, n’hésitez pas à vous renseigner pour consulter les films projetés lors des prochaines dates du festival.

Le prix des places varie de 5 à 10 € avec des prix dégressifs et un tarif enfant. Il est également possible de faire un don à l’association en plus du prix des places au moment de la réservation.

Pour l’instant, sans le Drive-in Festival, le retour du cinéma sur grand écran dans nos vies serait encore reporté à cause du COVID19. Alors les amoureux des salles obscures sont forcément séduits par ce concept et pressés de découvrir la suite de la programmation.

via giphy.com

Le but de l’association étant de venir en aide à l’économie du 7ème art, l’intégralité des bénéfices réalisés sera reversée aux salles de cinéma et aux distributeurs en difficulté. Si la promotion de l’usage de la voiture nécessaire au concept de cinéma en drive-in n’est pas forcément en phase avec les attentes éco-responsables et environnementales du monde d’après, le Drive-in Festival joue la carte de la consommation locale en proposant à la vente des pizzas, burgers ou encore boissons proposées par les distributeurs locaux de chaque ville. Par ailleurs les organisateurs s’engagent à compenser l’emprunte carbone de ces événements par un reversement à une association engagée dans la défense et la protection de l’environnement.

Rendez-vous directement sur le site pour plus d’informations concernant la programmation : https://driveinfestival.org/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -