La directrice de la Central Intelligence Agency (CIA) des États-Unis, Gina Haspel, rendra compte ce mardi à un groupe restreint de sénateurs du meurtre du journaliste critique saoudien Jamal Khashoggi, selon le journal The Wall Street Journal. Haspel transmettra aux dirigeants de la commission des affaires étrangères et de la commission des forces armées la conclusion de la CIA selon laquelle c’est le prince héritier saoudien, Mohamed bin Salman, qui a ordonné le meurtre du journaliste, qui résidait à Washington. Le président américain Donald Trump a remis en question cette conclusion de la CIA et a rappelé que Riyad est un allié important de Washington.

Les enregistrements des crimes d’Ankara

Le directeur de la CIA s’est rendu en Turquie peu de temps après le meurtre et on pense qu’il est le seul responsable américain qui ait eu accès aux enregistrements des crimes d’Ankara, qui auraient révélé comment il a été démembré.

Khashoggi a été assassiné le 2 octobre dernier au consulat saoudien d’Istanbul, selon Riyadh, où il est allé chercher des documents lui permettant d’épouser sa fiancée turque. Au consulat, un groupe de 15 agents d’Arabie Saoudite, dont certains proches du prince héritier, l’attendaient et l’ont assassiné.

You may also like

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici