La descente de l’acteur Johnny Depp aux enfers

Publié par Jerome le décembre 20, 2018 | Maj le décembre 20, 2018

Malgré sa résurgence, dans le rôle principal de l’ennemi juré d’Albus Dumbledore dans “Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald”, qui marque son retour dans un rôle principal après son Jack Sparrow dans “Pirates des Caraïbes”, Johnny Depp semble être la chronique du déclin attendu.

Comment finira Johnny Depp ?

Et bien que l’image qu’il projette dans le film sur l’univers d’Harry Potter soit plus que solvable, il a déjà surpris ses fans en juin dernier, lorsqu’il a fait une tournée avec son groupe, où il a fait une apparition inquiétante et dégradée.

A 55 ans, l’image de l’homme qui a conquis Kate Moss ou est devenu le fétiche de Tim Burton est encore loin. La décadence de Johnny Depp est devenue de plus en plus prononcée, stimulée par son divorce controversé avec l’actrice Amber Heard et par les accusations de mauvais traitements.

Tant de mauvaise presse a fini par peser sur l’un des acteurs les plus recherchés d’Hollywood qui, aujourd’hui, en plein déclin, n’hésite pas à porter plainte contre l’industrie qui a mené sa carrière et qui, malgré sa vie corrosive, continue à lui donner du travail. “Putain de cirque de merde”, a déclaré l’acteur dans une interview avec l’édition britannique du magazine GQ : “Il y avait beaucoup d’argent en jeu, les gens me dénonçaient à chaque fois. C’est très évident. Je sais que je ne serai jamais une Cendrillon, je le sais et je l’accepte. Mais en très peu de temps, de Cendrillon je suis devenue la bête”, reconnaît Depp, qui croit qu’il y a une conspiration dans la Mecque du cinéma contre lui. Dans l’interview explosive, en plus d’assurer qu’il n’a jamais frappé son ex-femme Amber Heard – “Blessez quelqu’un que vous aimez ? comme une sorte de brute ? Je ne l’ai jamais fait” ou “Comment diable vais-je la frapper ? C’est la dernière chose que j’aurais faite. Je peux paraître stupide, mais je ne le suis pas” – charge Walt Disney Pictures studio, responsable de “Pirates des Caraïbes” : “Disney me détestait. Ils pensaient tout ce qu’ils pouvaient pour se débarrasser de moi, pour me dire au revoir (…) Je leur ai dit : “Regardez, si vous n’aimez pas ce que je fais, dites-moi au revoir. J’ai été engagé pour faire un travail et jouer un personnage, et c’est ce que je veux faire.

Plongé dans la dépression et la ruine économique dans laquelle il aurait fini par dilapider sa fortune en dépensant des milliers de dollars en vin ou en envoyant les cendres de Hunter S. Thompson, l’acteur est venu avouer il y a quelques mois qu’il avait même pensé au suicide. Le protagoniste de “Pirates des Caraïbes” a tenté de faire face à ses problèmes en tournant et en écrivant ses mémoires, très inspirés par les textes produits par son ami Thompson. Mais ils n’étaient d’aucune utilité : “Je me suis trempé dans la vodka le matin et j’ai commencé à écrire jusqu’à ce que mes yeux se remplissent de larmes et que je ne puisse plus voir les pages”, a admis l’interprète dans une interview avec “Rolling Stone. “J’essayais de comprendre ce que j’avais fait pour mériter ça. J’ai essayé d’être bon envers tout le monde, d’aider tout le monde, d’être honnête avec tout le monde. La sincérité est la chose la plus importante pour moi.

Et si les raisons qui indiquent la chute de Johnny Depp en disgrâce ne suffisaient pas, au milieu de tant de calamités, il eut une idée à peine qualifiée d’ingénieuse : tourner un remake du film “Titanic”… mais dans la baignoire de sa maison. “Hollywood n’aime pas prendre de risques”, poursuit l’acteur à propos d’un projet qu’on ose dire qu’il a intérêt à rester bloqué.

Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *