Les dangers de la jeune hypothèque

Publié par emma le novembre 28, 2018 | Maj le novembre 28, 2018

Dans certains pays comme la France, il est normal pour les institutions financières d’offrir des prêts hypothécaires dans lesquels vous avez jusqu’à soixante ans pour y faire face. Dans d’autres pays comme les États-Unis ou le Venezuela, le terme est encore plus long et peut atteindre cent ans. Logiquement, il s’agit d’hypothèques qui sont héritées de parents à enfants, de génération en génération.

En Espagne, nous avons vu que le délai de paiement s’allongeait de plus en plus. Il n’est plus surprenant de voir qu’il y a des banques ou des caisses d’épargne qui offrent de prolonger le terme pour rembourser l’hypothèque à 50 ans. Mais il faut être prudent avec ce type de prêt. C’est comme une bombe à retardement où le client finit par payer beaucoup plus d’intérêts.

La jeune hypothèque est assez récente. Dans notre pays, celui offert par Caja Duero se distingue, avec une durée maximale de 52 ans, ou exactement comme indiqué : jusqu’à ce que le plus jeune des titulaires atteint 70 ans. C’est aussi l’un des moins chers du marché, Euribor plus 0,25 %. La dernière incorporation est venue de la main de Caja España avec ses Hipoteca T-enteras. Il offre également 0,25 pour cent, la possibilité de le contracter pour 50 ans, et ce, sans frais de commission. Il en existe d’autres sur le marché, avec des durées de 40 ans, comme l’Hipoteca joven de la CAM et l’On plus de Caixa Galicia, à 0,38 %.

Comment attirer les clients

Le crochet pour attirer les clients ne varie généralement pas d’une entité à l’autre. Des prix indicatifs et des délais de grâce à long terme et à taux d’intérêt seulement, ce qui se traduit par des versements mensuels abordables. Si vous vous demandez si cela en vaut la peine ou non, la conclusion est que ce n’est pas grand-chose. La logique est écrasante, plus vous mettez du temps à payer, plus les intérêts à débourser sont élevés.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *