Cyber Hell : le réseau de l’horreur, l’effroyable documentaire de Netflix sur la cybercriminalité sexuelle

Films et série TVNetflixCyber Hell : le réseau de l'horreur, l'effroyable documentaire de Netflix sur...

Le nouveau documentaire de Netflix, Cyber ​​Hell : le réseau de l’horreur, sorti récemment, est déjà une cause d’insomnie pour certains. Ce documentaire révèle les dessous d’un réseau cybercriminel effrayant et est basé sur le scandale Telegram en Corée.

Netflix a publié Cyber ​​​Hell: le réseau de l’horreur. Il s’agit d’un documentaire basé sur des incidents qui plongent les téléspectateurs dans l’énorme réseau de cybercriminalité sexuelle de la Corée du Sud. Une réalisation de Choi Jin-seong, ce documentaire a été réalisé en commun accord avec deux étudiants, des journalistes et des policiers, afin de travailler à démêler le réseau criminel, la “Énième chambre”.

Un trauma sans nom

En sondant l’enfer cybernétique, on peut difficilement imaginer les souffrances endurées par les victimes de ce réseau sexuel en ligne. Aucune des victimes n’a témoigné dans ce documentaire Netflix, mais on peut comprendre le traumatisme psychologique de ces jeunes femmes.

Il semble que les journalistes eux-mêmes aient été véritablement agités par l’incident qui a fait l’objet de leur enquête. La force et le courage de ces adolescentes ont été dévoilés dans Cyber Hell. Il est clair qu’il s’agit d’un documentaire qui vise à éviter que cet incident ne se reproduise.

Ce que l’on voit sur internet et les réseaux sociaux n’est en fait que la pointe de l’iceberg. Le côté obscur n’est jamais complètement exposé. C’est une partie de ces parties sombres que Cyber ​​​​Hell a voulu montrer.

Netflix à son tour l’a fait avec des images, des évaluations et des archives dégoûtantes. Face à cette situation intolérable, on ne peut qu’espérer que nos concitoyens ouvriront les yeux et redoubleront de vigilance.

Les commentaires sur Twitter à propos de Cyber ​​Hell

Plusieurs jeunes femmes et adolescentes séduites par de grosses sommes d’argent se sont prises en photos nues et publient les résultats de l’auto-filmage sur Telegram. Par la suite, elles se sont retrouvées bloquées dans un chantage et sont devenues des esclaves sexuelles.

Cette affaire, qui a été décortiquée pour démanteler le réseau encore existant, a choqué les internautes qui se sont largement exprimés sur Twitter. Par exemple, on peut lire : “Hier, j’ai regardé Cyber Hell… Omg c’est fascinant à quel point les hommes peuvent être des monstres au fond”.

 “Ce documentaire sur les crimes sexuels en ligne est révoltant, mais très intéressant”, écrit un autre internaute. Ou encore : “Je viens de finir Cyber Hell sur Netflix, […] Je n’aurai l’esprit tranquille que quand toutes les personnes qui ont consommé ces vidéos seront attrapées”.

Les internautes s’inquiètent

“Rien que le début me fait paniquer”.

Certains internautes ont pris les récits des victimes tellement au sérieux qu’ils se sont demandés s’ils ne pouvaient pas être aussi exposés à de telles menaces. Une personne a écrit : “Rien que le début me fait paniquer”.

Une autre personne a déclaré : “Je regarde Cyber Hell sur Netflix mais c’est de la maladie mentale”. “Hier j’ai paniqué à la moitié de Cyber Hell, et j’ai dû attendre que mon amoureux arrive pour le terminer parce que j’y arrivais plus”, a déclaré un autre utilisateur de Twitter.

“Je suis aux toutes premières minutes de Cyber Hell et je suis déjà dégoûtée”, pense une autre. Ou encore : “Regarde le film Cyber Hell sur la cybercriminalité en Corée, ça va loin comment ils piratent les comptes de meufs et leur font du chantage sexuel”, a-t-elle expliqué pour la dernière fois sur ce tweet.

On pouvait lire également :  “Je viens de finir cyber hell sur Netflix, je n’étais même pas au courant de l’affaire Baksa mais que de la NTH room. J’aurais l’esprit tranquille que quand toutes les personnes qui ont consommé ces vidéos soit attrapées”, “Ce documentaire sur les crimes sexuels en ligne est révoltant mais très intéressant #CyberHell”.

“hier j’ai regardé cyber hell omg c’est fascinant à quel point les hommes peuvent être des monstres au fond”, “Regarde le film ” cyber hell” sur la cybercriminalité en Corée, ça va loiiin comment ils piratent les comptes de meuf et leur font du chantage sexuel”.

Pascal
Grand fan de Netflix, j’écris énormément sur les séries et films de la plateforme, mais pas que ! Je m’intéresse également aux autres plateformes bien connues du grand public. J’essaie de partager avec vous toutes les informations sur les sorties des plateformes de streaming.