Cuba commence à rapatrier ses médecins au Brésil pour protester contre les déclarations de Bolsonaro

Publié par Simon Taquet le novembre 23, 2018 | Maj le novembre 23, 2018

Cuba commencera à rapatrier ce jeudi à les 8 332 médecins du programme “More Doctors”, par lequel le Brésil a engagé des médecins étrangers pour offrir des soins dans les municipalités les plus pauvres et reculées du pays, et que le gouvernement cubain a décidé de quitter en protestation aux récentes déclarations du président élu Jair Bolsonaro. </Cuba a annoncé cette semaine le retrait de ses médecins, après que Bolsonaro, un capitaine d’extrême droite de la réserve de l’armée, ait affirmé que les Cubains étaient dans le pays dans des conditions d'”esclavage” qu’il n’accepterait pas quand il prendra le pouvoir le 1er janvier. Selon Bolsonaro, cette condition est due au fait que les médecins cubains ne reçoivent que 30% de leur salaire, le reste étant destiné au gouvernement de La Havane, qu’il décrit comme une “dictature”. </Les cinq premiers vols vers La Havane sont prévus pour jeudi, vendredi et samedi de cette semaine, selon un communiqué publié aujourd’hui au Brésil par l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), qui a facilité l’embauche de professionnels insulaires. </Certains professionnels du programme de coopération internationale ont déjà commencé à quitter les municipalités dans lesquelles ils avaient été affectés aux pôles de départ des vols, selon l’OPS.

Les vols à destination de Cuba partiront de Sao Paulo, Brasilia, Manaos et Salvador. Selon l’organisation multilatérale, les 8 332 médecins cubains actuellement au Brésil devraient quitter le pays d’ici le 12 décembre prochain.

La réponse du gouvernement brésilien

Le gouvernement brésilien a averti lundi dernier que toute la logistique et le transport des médecins devront être organisés et payés par Cuba car ce pays a unilatéralement résilié le contrat avec le Brésil depuis 2013.

Bolsonaro a défendu que le gouvernement brésilien accorde l’asile aux médecins cubains qui veulent rester dans le pays. </Le Ministère brésilien de la Santé a ouvert ce jeudi la période d’inscription pour un concours qui vise à remplacer les Cubains par des médecins brésiliens et a reçu en quelques heures environ 3.000 inscriptions. </Le programme “More Doctors” a été créé en 2013 par Dilma Rousseff (2011-2016), alors présidente, dans le but de garantir des soins de santé dans les régions les plus éloignées et les plus humbles du Brésil, car les professionnels brésiliens préfèrent exercer dans les grandes villes.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *