Avec l’arrivée de Facebook dans le secteur des crypto-monnaies, la tendance est résolument à la blockchain en cette fin d’année 2019. Et un autre projet pourrait également avoir un effet retentissant : Brave, un navigateur crypto qui permet de gagner de l’argent en naviguant sur Internet.

Les projets cryptos en plein boom en 2019

Tout le monde a maintenant entendu parler du Bitcoin, la crypto-monnaie décentralisée et privée qui a fait les gros titres en 2018. Mais le secteur des monnaies numériques ne s’arrête pas à cet actif. De nouveaux projets basés sur la technologie de la blockchain ont commencé à fourmiller, et ils pourraient bien révolutionner la manière dont nous utilisons notre argent.

Le projet Ethereum a créé par exemple un ordinateur géant et partagé, qui échappe à tout contrôle central. Quant à Ripple, il permet aux institutions financières d’envoyer et de recevoir des paiements internationaux en quelques secondes, bien plus rapidement qu’une banque. Sans compter sur les nombreux outils de trading cryptos comme Bitcoin Revolution. Il permet aux traders de miser à tout moment sur ce marché novateur, grâce à des algorithmes qui déclenchent automatiquement des ordres. C’est donc une nouvelle manière d’automatiser l’économie basée sur les crypto-monnaies.  Vous l’aurez compris, 2020 sera l’année de la blockchain !

Le navigateur Brave, c’est quoi ?

Parmi les projets blockchain les plus importants du moment, on trouve le navigateur Brave. Basé sur Chrome, il s’agit d’un navigateur entièrement sans cookies, dont la publicité est optionnelle. Il permet de se débarrasser des options de tracking, qui suivent nos moindres mouvements sur Internet. Le navigateur est également plus rapide que Google Chrome, Firefox ou encore Opéra. Mais son caractère révolutionnaire va bien au-delà de cela.

Sa technologie est basée sur une crypto-monnaie, le Basic Attention Token (BAT). Il permet aux utilisateurs de gagner des pièces virtuelles… Et ce, simplement en naviguant sur Internet. Ces pièces virtuelles peuvent ensuite être redistribuées sous forme de pourboires automatiques à ses sites préférés. Cela crée donc une micro-économie qui permet aux personnes de récompenser automatiquement les publications qu’elles apprécient. Pour ces publications, c’est également un moyen de se financer sans avoir à diffuser de publicité sur leur site.

La publicité volontaire, une révolution en cours ?

Alors d’où viennent ces fonds ? Simplement de la publicité volontaire. Lorsqu’on utilise le navigateur Brave, on ne voit aucune publicité sur les pages qu’on visite. Mais de temps en temps, on reçoit une notification qui nous invite à en regarder une. Si on accepte, on gagne quelques pièces de BAT, qui sont ensuite redistribuées selon nos envies. Ces pubs sont entièrement optionnelles, on n’est donc pas obligé de les consulter. Il est également possible de stocker ses pièces de BAT dans un portefeuille intégré, puis de les retirer à sa convenance pour les échanger contre de l’argent « réel ».

Depuis son lancement, Brave a eu un succès fou ! En un an, l’utilisation de son système de récompenses « Brave Rewards » a augmenté de 1200 %. Un chiffre colossal, qui est confirmé par les partenariats développés par l’entreprise. Twitter, Reddit, et même Wikipédia se sont mis à l’utilisation de ces récompenses virtuelles, afin de favoriser les pourboires pour les publications de qualité. Au Japon, Brave a même réussi à dépasser Firefox et Chrome dans un classement Google Play des applications mobiles. On devrait donc continuer à entendre parler de lui dans les mois à venir.

L'actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici