Contrairement à Netflix qui est dans la tourmente, Disney Plus continue son ascension fulgurante

Films et série TVDisney PlusContrairement à Netflix qui est dans la tourmente, Disney Plus continue son...

Ces dernières années, le secteur des plateformes digitales de services de vidéo à la demande a connu un essor considérable. Et si autrefois, cet essor était principalement symbolisé par une seule firme à savoir Netflix, la donne semble en train de changer progressivement. Désormais, il faudra également compter sur la plateforme Disney Plus qui profitant des moments de faiblesse actuels de son concurrent connaît aujourd’hui une croissance remarquable. 

Disney Plus surpasse la concurrence avec ses statistiques intéressantes en 2022

Lancée en 2019, la plateforme Disney Plus est aujourd’hui en train de contredire aujourd’hui toutes les analystes qui lui prévoyaient des difficultés à s’imposer sur un marché dominé à l’époque par Netflix. En effet, d’après les informations communiquées récemment, la plateforme propriété de la Walt Disney Company a annoncé avoir enregistré un peu moins de huit millions de nouveaux abonnés à travers le monde de janvier à mars 2022.

Ainsi donc, si on fait le cumul de ses différents utilisateurs sur ses différentes plateformes, la société Disney possède aujourd’hui 205 millions de personnes abonnés à ses services digitaux. Ce nombre reste toujours inférieur au public présent sur la plateforme Netflix (Plus de 221 millions d’abonnés). Néanmoins, il traduit l’attractivité actuelle du réseau de diffusion de Disney pendant que Netflix fait face à une remise en question de sa stratégie commerciale.

Un succès de Disney Plus expliqué par son excellente polyvalence

Derrière cette ascension de la plateforme américaine dont le siège social est situé à Burbank, on retrouve une multitude de services adaptés à plusieurs centres d’intérêts. En premier lieu, on retrouve les films et séries issues de la maison mère Walt Disney Company ce qui prend en compte entre autres les grandes productions de Marvel Studios.

En deuxième lieu, il est également présent sur sa plateforme les classiques d’animation  de Disney, Marvel, Stars Wars ainsi que de National Geographic sans oublier les contenus pour la société Pixar. En troisième lieu, il est également possible de s’abonner au service de contenus Star de la plateforme Disney Plus  qui est réservé aux adultes ou encore le service Disney Plus Hotstar exclusivement disponible en Inde pour la diffusion de matchs de cricket.

Par conséquent, peu importe la situation géographique, les catégories de préférences ou la tranche d’âge, les services de la plateforme Disney Plus sont susceptibles d’attirer un plus grand nombre de personnes.   

Les concurrents de Disney Plus préparent leurs ripostes  sur le marché

Si ces performances récentes mises en exergue font le bonheur de Disney Plus, cela constitue pour les autres plateformes un manque à gagner auquel il est urgent de remédier.

À cet effet, Netflix par exemple compte mettre fin à sa perte d’attractivité par une diminution du coût de son abonnement mensuel, ce qui a court terme pourra lui permettre de séduire de nouveaux utilisateurs pour la souscription à ses services. Néanmoins, pour pallier à l’incidence financière de cette diminution  de  tarif, la plateforme sera obligée d’introduire des contenus publicitaires sur le système de navigation de ses catalogues. .

Quant à Prime Video, plateforme de streaming appartenant au groupe Amazon, elle compte investir plus de fonds dans les années à venir pour la production et la diffusion de nouveaux contenus attractifs qui favoriseront sa disponibilité.

Une rentabilité de la plateforme Disney Plus à relativiser pour le moment

Comme cela se dit dans l’univers des films de super-héros et de science-fiction : « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ». Cela signifie tout simplement que la nouvelle notoriété de la plateforme Disney Plus s’accoompagne d’un grand niveau de financement à déployer pour maintenir son attractivité.

Elle a déjà commencé notamment avec la production de contenus tels que la mini-série WandaVision en 2021 ainsi que les autres films et séries attendus dans les mois et années à venir. L’heure de récolter les bénéfices n’est donc pas encore arrivée.      

Pascal
Grand fan de Netflix, j’écris énormément sur les séries et films de la plateforme, mais pas que ! Je m’intéresse également aux autres plateformes bien connues du grand public. J’essaie de partager avec vous toutes les informations sur les sorties des plateformes de streaming.