Huawei et Samsung présentent cette année un nouveau concept de “smartphone” capable de se plier comme un livre permettant de gagner de la place et d’avoir deux formats, mobile et tablette, en même temps, bien qu’ils aient des différences importantes.

Les premiers téléphones mobiles flexibles et pliable

Cette édition du Mobile World Congress à Barcelone, et éventuellement l’année 2019, restera dans les mémoires pour l’arrivée des premiers téléphones mobiles flexibles et pliables. Une solution que l’industrie a trouvée pour deux raisons : premièrement, pour gagner de l’espace en présentant un mobile qui devient une tablette ; et deuxièmement, pour améliorer les capacités des écrans actuels.

La première chose à garder à l’esprit est qu’il s’agit d’un concept qui n’en est qu’à ses débuts. Ainsi, leurs prix de départ environ 2.000 euros peuvent être ajustés dans le temps. Mais à l’heure actuelle, Huawei et Samsung ont montré la voie à cette réalité avec deux produits intéressants qui, dans un premier temps, représentent un point de départ dans ce secteur concurrentiel de la téléphonie.

Un concept différent qui mise sur le 2 en 1

Pas pour annoncé, la surprise était petite. En fait, les fuites habituelles et l’invitation à l’événement envoyée par l’entreprise aux journalistes ont montré que le mobile pliable était déjà à l’horizon. Samsung lui-même, sans doute conscient des intentions de son plus grand rival, a avancé (quelques jours avant la CMM) la présentation de son propre dispositif de pliage, le Galaxy Fold, annoncé en grande pompe lors d’un événement spécial tenu le 20 février à San Francisco.

Et maintenant, c’est au tour de Huawei, dont le communiqué de presse affirme que la nouvelle Mate X est un “voyage en territoire inconnu”. Nous sommes, en effet, devant un terminal qui, en plus d’un paravent, intègre toutes les fonctions d’intelligence artificielle de la marque et, bien sûr, la connectivité 5G, les réseaux de cinquième génération qui vont définir l’avenir.

En y faisant référence, le géant asiatique parle d’un appareil “deux en un” (mobile et tablette) qui peut être utilisé d’une manière ou d’une autre selon notre convenance à tout moment. En d’autres termes, une toute nouvelle catégorie d’appareils mobiles. Rappelons le succès des “autres” deux en un, hybrides entre la tablette et l’ordinateur. En outre, et malgré les inévitables coïncidences, nous devons admettre que le nouveau Mate X a plusieurs différences avec le Galaxy Fold que Samsung vient de présenter.

Différences notables à l’écran

Pour commencer, l’appareil de Huawei a un paravent beaucoup plus grand que celui de Samsung. Fermé, l’écran mobile est de 6,6 pouces (celui de Samsung est de 4,6 pouces) derrière, il y a l’autre moitié, 6,38 pouces, un peu plus petit en raison du bord du dispositif lui-même.

Lorsque nous l’ouvrons, de la même manière que nous le ferions avec un livre, nous aurons un écran plus grand, cette fois de 8 pouces, plus grand que celui de Samsung, qui atteint 7,3 pouces une fois “étiré”. Ici, donc, il y a une distance entre les deux produits, étant donné que le Galaxy Fold au format “smartphone” a les dimensions d’un petit mobile, comme il y a quelques années. Huawei, dans ce cas, a été capable d’adapter les dimensions actuelles. A noter également que le géant chinois a réussi à construire un appareil extraordinairement fin, aussi bien plié (11 mm d’épaisseur) qu’ouvert (seulement 5,4 mm d’épaisseur). Selon Huawei, d’autres dispositifs similaires ont une épaisseur allant jusqu’à 17 millimètres.

Panneaux de haute qualité

L’écran Mate X est un panneau OLED flexible, doté de la technologie Full View, qui se plie le long d’une charnière mécanique Falcon Wing. Un ouvrage d’ingénierie de plus de 100 pièces. La combinaison intelligente des deux écrans (mobile et tablette) permet une série d’utilisations exclusives qui incluent même des expériences de travail similaires à celles que nous aurions avec un ordinateur de bureau. Pour ce faire, une partie du panneau agirait comme un clavier, laissant l’autre pour voir les fichiers et le contenu. Bien entendu, nous pouvons également diviser ou cribler en deux parties et travailler en même temps avec deux applications différentes.

Pour alimenter les deux écrans, le terminal comprend une généreuse batterie de 4 500 milliampères mais mise sur une charge rapide de 55 watts capable de charger 85% de la batterie en seulement 30 minutes. Selon Huawei, jusqu’à 600% plus rapide qu’un Iphone XS Max qui se charge. Au total, selon l’entreprise, nous sommes assurés de pouvoir continuer à utiliser l’appareil pendant toute une journée de travail. Le lecteur d’empreintes digitales est caché sous l’écran et s’allume lorsque nous en avons besoin. La différence mécanique entre les deux est que le Mate X se ferme, et son rival Fold qui se raccroche.

Le Galaxy Fold qui coûtera environ 1 995 euros mise sur un panneau Dynamic Amoled de dernière génération comme celui du Galaxy S10 avec une résolution QXGA (1 536 x 2 152 pixels une fois déployé) et une résolution HD+ (lorsque fermé). Dans le cas de Mate X, les choses changent : résolution Full HD+ (2 480 x 2 200 pixels) quand il est ouvert et Full HD+ (2 480 x 1 148 pixels) quand il est fermé.

La puissance en abondance

En termes de performances techniques, les deux produits sont tout à fait égaux. Ainsi, l’appareil Mate X monte la nouvelle puce 5G Balong 5000, conçue et fabriquée par Huawei, avec une technologie de 7 nanomètres et qui, selon la société, est la plus “rapide” au monde pour accéder aux futurs réseaux avancés. La mémoire RAM est de 8 Go, avec 512 Go d’espace de stockage. Dans le cas du Fold, Samsung a décidé d’incorporer un Snapdragon 855 ou Exynos 9820 (selon le marché) supporté par 12 Go de RAM qui, sur papier, doit fonctionner de manière équilibrée.

Différentes caméras

Quant aux caméras, la nouvelle Mate X qui coûtera 2 299 euros et sera disponible en milieu d’année ne fait pas exception au niveau auquel Huawei nous a habitués avec ses smartphones haut de gamme. Mais cette fois, le design pliable de la Mate X permet à un seul système d’appareil photo d’agir comme un appareil photo avant et arrière, permettant une foule de nouvelles expériences photographiques.

En d’autres termes, le nouveau smartphone dispose d’une caméra unique et innovante qui peut être utilisée soit comme caméra principale, soit comme caméra autonome, selon que l’appareil est ouvert ou plié. Il faudra attendre de connaître plus en détail toutes les spécifications de la section photographique. Parmi ses batteries, l’important pour l’instant est de garder à l’esprit que le Fold en monte une avec une densité de 4.380 mAh avec une charge rapide alors que celle de la firme chinoise monte à 4.500 mAh également avec une charge rapide. Deux poids lourds qui définiront l’industrie mais qui, sans attirer le grand public à grande échelle, viennent offrir quelque chose de similaire mais avec des distinctions.

L'actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici