Dans le but d’éviter tout conflit de partage de bien après le décès d’un individu, le testament a été créé. En occident et partout ailleurs nombreux sont ce qui y font recours pour organiser et préparer leur succession. Qu’est-ce un testament authentique? Comment rédiger son testament ? À ses questions ci-dessous vous aurez réponse dans cet article.

Qu’est-ce un testament authentique ?

Le testament, est un écrit dans lequel on retrouve avec précision, l’ensemble des décisions et volontés d’une personne majeur, pour le bon déroulement de la période après son décès. Pour toute sorte de situation existe une forme de testament. Mais le testament authentique demeure la forme la plus sûr jusqu’à nos jours. Ce type de testament est très rarement, voir même jamais remis en question, puisqu’il est un moyen fiable d’être certain que les formes requises par la loi seront respectées. C’est à cet effet qu’il est établi par un notaire, qui le rédige lui-même sous la dictée de son client. En présence de deux témoins, parfois d’un autre notaire. Il est important, de relevé que le testament authentique est signé par le testateur, et qu’après la lecture du dit écrit tout le monde signe sauf le client, s’il n’est pas en mesure de le faire.

Qu’est-ce un testament olographe ?

Juridiquement le testament olographe à la même valeur légale que le testament authentique. En France il est régit conformément aux dispositions de l’article 970 du code civile. Assujetti à aucune autre forme, et étant donné qu’il est rédigé directement par l’auteur lui-même à la main (le testateur), il se différencie des autres testaments. Il exige d’être suffisamment précis pour être valide. Ce qui explique le fait qu’il faut le rédiger très soigneusement. Le testament olographe sera déclaré sans valeur juridique donc nul, dans le cas où il ne remplit pas les conditions requise. Il est obligatoire qu’il soit entièrement rédigé, signé  et très clairement daté (jour, mois et année), de la main du testateur. Il est important de s’assurer de ne laisser aucune volonté qui pourrait par la suite être compris de différentes façons. Pour éviter que cela entraîne des discordes et d’être source de contentieux. Enfin, avant d’entreprendre la rédaction d’un testament olographe, il serait préférable de bien connaître sa situation en matière successorale.

Comment faire un testament à la main?

Pour faire un testament à la main, il est nécessaire de l’écrire entièrement soit même sans oublié de le daté et de le signé. Connaître les bases pour bien le rédiger est aussi important. Cependant sa validité n’est soumise à aucune condition de  forme. Vous pouvez le rédigé à l’aide d’un crayon où d’encre, sur papier libre, en français ou dans une autre langue, si vous le  désirez. Ajoutons aussi qu’il ne peut prendre que la forme d’une lettre missive. Mais il est important d’écrire avec précisons  et en mentionnant de manière formelle les noms et prénoms des bénéficiaires, dates de naissance et éventuels liens de parenté. Par exemple << Je lègue ma résidence principale à mon frère Franck Gustavo né le 15 septembre 2001 à Paris >>. Sans cela en raison de l’absence de son nom de famille et de d’autres mentions oubliées, le bénéficiaire risque bien de ne jamais entrer en possession de son héritage. À la fin de votre écrit, il faudra de façon manuscrite apposer votre signature, sans quoi le testament sera donc considéré comme nul devant la loi. Les ratures, surcharges ou collages constituent aussi des motifs de nullité. En cas de maladie, vous avez la possibilité d’être assisté par une tierce personne. Pour finir, le testament doit être déposé chez le notaire au décès du testateur, qui dresse à cet effet un procès-verbal pour l’ouverture du testament.

Comment rédiger son testament ?

Rédiger son testament soit même est possible, mais pour le faire il est nécessaire de  tenir compte de certaines règles. Parmi ses nombreuses règles nous avons, l’indication de la date, écrire le plus clairement possible pour ne laisser aucun doute sur la nature du testament. Ensuite, vous devez designer avec précision les légataires. Vous devriez également vous assurer de la validité du document par un notaire. Il pourra ainsi vérifier les éventuelles erreurs susceptibles de le rendre nul aux yeux de la loi où d’entrainer des conséquences tels que ” déshériter ses enfants”. Il est crucial également de remettre en conformité votre testament, en cas de changement, ou de vente d’un bien qui était destiné à être légué a un bénéficiaire. Votre testament doit refléter de manière exacte la réalité de votre patrimoine. Dans le cas contraire en raison de l’absence du bien, le bénéficiaire ne pourra pas le percevoir. Pour finir, il vous faudra conserver le testament dans un lieu sûr, et prendre la peine de le dater et de le réécrire à chaque fois qu’il y aurait des modifications. D’autant plus que,  le dernier fait annulant toujours le précédent.

You may also like

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici