Étant à l’origine un jouet d’enfant fait à base de planche portée par deux ou trois roues, la trottinette possède un guidon qui permet grâce à la position de face qu’on y adopte de diriger la roue avant. Elle est vite devenue un moyen de transport incontournable et a connue de nombreux progrès qui lui confèrent un moteur d’où son nom de trottinette électrique. Comment fonctionne t-elle et quels sont ses avantages ?

On vous explique le fonctionnement de la Trottinette Electrique

Cet engin est une réelle révolution dans le transport urbain. Il se compose au-delà de la planche, du guidon et ses roues : d’un moteur, d’une batterie d’une commande d’accélération d’un système de freinage et est plus confortable qu’un modèle classique. Comprendre le fonctionnement d’un tel engin implique également connaître chacun des éléments qui le constitue puisque c’est grâce à leurs interactions que celui peut rouler. Ainsi donc nous avons dans une trottinette électrique :

  • Le moteur

Se situant selon le modèle sous le plateau ou dans la roue avant ou arrière, permet à l’engin de rouler sans assistance extérieure et utilise le courant continu. Épaulé en général d’un système à courroie, il facilite l’accélération du dispositif dans les montées. Ainsi en actionnant la commande d’accélération que nous aborderons un peu plus loin, la manette fait en tournant accélérer le moteur qui ;  à son tour, grâce à la courroie entraîne la roue arrière pour faire avancer et l’engin et son utilisateur.

  • La batterie

Elle sert à alimenter le moteur afin que ce dernier fonctionne mieux. Elle peut être en lithium ou en plomb mais celles au lithium sont plus fréquentes en raison de leur légèreté et de leur autonomie qui peut aller jusqu’à 30 km. Aussi, elles se rechargent très vite et sont équipées d’un chargeur que l’on peut emporter en cas de long trajet.

  • Commande d’accélération

Généralement située sur le guidon droit, la commande d’accélération permet comme son nom l’indique d’accélérer l’engin jusqu’à sa vitesse maximale. L’utiliser requiert donc des freins performants pour le ralentir ou l’arrêter au besoin. Avec le guidon, l’utilisateur indique la direction dans laquelle il va.

  • Système de freinage

Il peut être à pieds, à tambour, moteur ou électrique. Celui à pieds est fonctionne en appuyant sur le carter au dessus de la roue arrière. Celui à tambour est intégré à l’une des roues de l’engin et s’actionne grâce à une gâchette située à gauche sur le guidon. Celui à moteur n’est pas aussi performant que les deux prédécesseurs en raison du fait qu’à lui seul il ne permet pas d’arrêter la trottinette.

Il existe différents modèles de trottinette électrique comme les Xiaomi et Razor mais à quelques détails près, elles  fonctionnent tous de la même façon. Certains présentant plus d’avantages que d’autres et surtout le prix qui peut varier du simple au double.

Les avantages d’utilisation d’une trottinette électrique

  • Il permet de circuler avec aise même dans les embouteillages et donc de gagner du temps
  • Permet d’économiser les frais de déplacements quotidiens
  • Est écologique et à risque moins élevé
  • Et peu être emporté partout

En espérant que cet article vous aura permis de comprendre le fonctionnement d’une trottinette électrique, nous vous souhaitons de faire le bon choix !

L'actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici