Comment faire une formation de kinésithérapeute

Publié par Jerome le janvier 17, 2019 | Maj le janvier 17, 2019

La rééducation des personnes qui souffrent de troubles neurologiques, des accidentés et  des personnes atteintes de paralysies est assurée par le kinésithérapeute. Les enfants qui souffrent de rhumatismales ou circulatoires et des adultes qui ont des problèmes respiratoires sont traités par le kinésithérapeute, qui les aide à être apte physiquement et mentalement.

Description du métier

C’est sur prescription médicale que le Kinésithérapeute agit. Pour la prévention, le rétablissement des capacités fonctionnelles de ses patients, le kinésithérapeute utilise des instruments ou le réalise de façon manuelle. Pour décider du traitement à pratiquer sur le patient, il part sur la base des examens radiographiques des médecins et également de son examen clinique. Il arrive à travers tous les résultats obtenus à corriger les mauvaises habitudes, grâce aux massages, aux exercices et aux mouvements.

Le kinésithérapeute a pour objectif de réduire ou d’éradiquer totalement la douleur. Le kinésithérapeute soigne plusieurs types d’affections, à savoir : les torticolis ou entorses, les lombalgies, sans oublier les accidents, les traumatismes et les difficultés liées au vieillissement.

Son rôle est de masser et remodeler les muscles, de manière douce ou intense selon la gravité. Pour les réaliser il se sert de la chaleur, des crèmes et onguent, l’électricité ou le froid. Pour l’auto-rééducation des patients, le kinésithérapeute leur prodigue des conseils afin qu’ils puissent lutter efficacement contre les maux dont ils souffrent.

Le kinésithérapeute intervient dans le domaine du sport pour les traiter  les athlètes souffrant de traumatisme musculaire, il s’agit entre autre de leur faire des massages, de la relaxation pour leur remise en forme. Il fait aussi de la thalassothérapie pour ne citer que ceux-là.

Le kinésithérapeute travaille la plupart du temps debout et dépense plus d’énergie physique, c’est pour ça qu’une bonne condition physique pour exercer ce métier est indispensable.

Études / Formation pour devenir Kinésithérapeute

C’est d’un diplôme d’état que le kinésithérapeute est titulaire. Les instituts publics ou privés délivrent ce diplôme en 4 ans. Il est intégré depuis 2015 dans le système LMD, avec 240 crédits ECTS à valider.

Pour avoir accès à la formation, il faut avoir fait d’abord la première année en ‘’tronc commun’’ aux études de santé. C’est un bac scientifique qui est exigé pour faire la formation de kinésithérapeute en l’occurrence le bac S. La sélection est rude et très corsée, suivie par un numérus.

C’est en deux cycles deux ans qu’est basée la formation : Pour le premier cycle on apprend l’ingénierie de la kinésithérapeute, de la méthodologie, de l’anglais, pour ne citer que ceux-là. Pour le second, on approfondie plus dans les thèmes, avec préparation des apprenants aux exercices. Il faut 1980 heures de cours théoriques et 1470 de formation pratiques (un total de 6670 heures)  et 3220 de recherches individuelles pour devenir kinésithérapeute en France.

Evolutions de carrière

Il est possible pour un kinésithérapeute de préparer un diplôme de cadre de santé, après 4 ans d’expérience professionnelle. Ce diplôme peut s’obtenir en un an, il y également celui du directeur de soins qui s’obtient en deux ans. Toutes ces possibilités favorisent la spécialisation en sport, rhumatologie, kinésithérapeute respiratoire pour ne citer que ceux-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *