Comment faire préparer ses teintures mères ?

Lifestyle Bien-être Comment faire préparer ses teintures mères ?

De nombreuses méthodes sont utilisées pour extraire les composantes des plantes. Parmi elles figure la teinture mère. Elle permet de profiter pleinement de tous les bienfaits d’une plante médicinale. Cette technique demande beaucoup de temps, mais reste cependant accessible à tous.

Qu’est-ce que la teinture mère ?

La teinture mère est un extrait végétal issu de la macération de plantes médicinales dans une solution hydroalcoolique. Ce procédé permet d’extraire les principes actifs comme les tanins, les alcaloïdes, les glucosides, les acides organiques, les sels minéraux et les protéines. La macération peut durer de quelques semaines à plusieurs mois. Le mélange est pressé et filtré pour obtenir un liquide riche et complet. Utilisée en homéopathie et en phytothérapie, la teinture mère est soumise à des contrôles rigoureux, ainsi qu’à une autorisation de mise sur le marché (AMM).

Teinture mère : un remède complètement naturel

Les teintures mères peuvent servir de traitement principal ou de traitement complémentaire. Elles permettent de soulager les différents maux du quotidien. Toutefois, il convient de noter que toutes les teintures mères n’agissent pas de la même façon sur l’organisme.

Par exemple, le millepertuis et le pavot de Californie sont potentiellement efficaces pour traiter les troubles du sommeil. En cas de troubles digestifs ou intestinaux, vous pouvez opter pour le pissenlit. L’alchémille est capable d’apaiser les règles douloureuses. Le souci, quant à lui, est apprécié pour ses propriétés antiseptiques. Vous pouvez également utiliser une teinture mère pour venir à bout de l’acné ou des allergies saisonnières. Une utilisation régulière est conseillée pour obtenir l’effet désiré.

Si vous souhaitez vous soigner naturellement, vous pouvez vous tourner vers la teinture mère. Diverses plantes médicinales sont disponibles sur le site Soin et Nature pour vous aider à réaliser vos propres teintures mères. Vous y trouverez également des extraits de plantes standardisés (EPS), des préparations à base d’huiles essentielles, des compléments alimentaires bio, ainsi que des médicaments sans ordonnance. Cette pharmacie bio est en outre spécialisée en santé naturelle et possède sa propre herboristerie. La phytothérapie et l’aromathérapie s’inscrivent également toujours dans cette démarche de prise en charge holistique du patient, afin de vous assurer bien-être et équilibre naturels au quotidien.

préparation à base de plantes

Fabriquer une teinture mère : quelle technique adopter ?

Il existe deux méthodes de fabrication, à savoir : la macération et la percolation.

La macération : la technique la plus courante

Réunir les outils nécessaires

Équipez-vous d’un couteau, d’une balance, d’une passoire, d’un entonnoir et de deux récipients. Pour la macération, mieux vaut utiliser un bocal en verre. Vous pouvez ainsi contrôler régulièrement la teinture mère. Pour la conservation, privilégiez une bouteille en verre teinté, dotée d’une fermeture hermétique. Les récipients en plastique et en métal sont déconseillés, car ces matériaux interagissent avec la teinture mère, créant ainsi des substances nuisibles à la santé.

Choisir les ingrédients

Pour réaliser une teinture mère, vous avez besoin d’un solvant et de plantes médicinales fraîches. Assurez-vous que ces dernières proviennent d’une source sûre pour éviter tout risque d’intoxication. L’alcool à 40° permet d’extraire efficacement les principes actifs des plantes. Vous pouvez également opter pour de l’alcool de qualité pharmaceutique. Le vinaigre de cidre peut aussi être utilisé comme solvant. Vous devez le chauffer pour simplifier l’extraction des principes actifs. Autre alternative : la glycérine végétale. Il est préférable de la diluer avant de la verser sur les plantes.

Préparer la teinture mère

Lavez soigneusement vos plantes, puis hachez-les finement. N’hésitez pas à écraser les parties les plus dures dans un mortier. Mettez tous les morceaux dans le bocal en verre et versez-y suffisamment de solvant. Comptez 500 ml d’alcool pour 100 g de plantes fraîches. Remuez la préparation, puis fermez le récipient. Placez le bocal dans un endroit sec à l’abri de la lumière et laissez les plantes macérer pendant trois semaines. Pensez à secouer le bocal une ou deux fois par jour pour activer la macération.

Filtrer et conserver la préparation

Une fois le délai de trois semaines écoulé, pressez les plantes pour récupérer leurs principes actifs, puis filtrez le mélange à l’aide d’une passoire. Versez le liquide obtenu dans la bouteille en verre et conservez-le dans un endroit bien ventilé. Il est préférable de poser une étiquette adhésive sur la bouteille pour indiquer le nom de la plante utilisée et la date de fabrication. Les teintures mères à base d’alcool se conservent pendant cinq ans. La durée de conservation est de trois ans pour les teintures glycérinées et de deux ans pour les teintures au vinaigre de cidre.

phythothérapie

Obtenir des extraits puissants, grâce à la percolation

La percolation permet une extraction optimale des principes actifs de l’herbe. Elle consiste à verser un solvant sur un marc de plantes sèches. Commencez par broyer les plantes à l’aide d’un moulin à café. Humidifiez la poudre obtenue avec de l’alcool et laissez reposer pendant 24 heures. Comptez 400 ml d’alcool pour 300 g de poudre. Une fois ce délai passé, mettez un filtre à café dans un entonnoir et placez celui-ci sur un bocal en verre. Versez-y la poudre humidifiée et placez un autre filtre au-dessus de celle-ci. Il ne vous reste plus qu’à verser de l’alcool sur le marc.

Bien utiliser une teinture mère

Il existe deux modes d’emploi de la teinture mère :

Par voie orale

La posologie dépend de la pathologie à traiter, de la plante utilisée, mais également de votre âge. On recommande généralement de verser 20 à 50 gouttes dans un verre d’eau. Vous pouvez en prendre 2 fois par jour jusqu’à obtention de résultats. La teinture mère peut aussi être utilisée comme bain de bouche pour combattre la mauvaise haleine.

Par voie cutanée

Utilisée en soin externe, la teinture mère apaise l’inflammation et favorise la cicatrisation. Versez quelques gouttes sur une compresse et appliquez-la directement sur la plaie. Vous pouvez renforcer l’action de la teinture en ajoutant d’autres plantes.

Contenant de l’alcool, ce remède est contre-indiqué chez les enfants, les femmes enceintes et les personnes alcooliques qui subissent un sevrage. Puisqu’il s’agit d’un produit de santé, nous vous conseillons de demander un avis médical avant de l’utiliser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -