Comment entretenir un poêle à bois ?

MaisonÉnergieComment entretenir un poêle à bois ?

Vous avez décidé de bannir les chauffages électriques pour finalement acquérir un poêle à bois, ce système de chauffage économique et écologique ? Félicitations ! C’est un très bon choix qui vous permettra d’efficacement chauffer votre logement à moindre coût. Cependant, pour garantir la sécurité des occupants du foyer ainsi que l’efficacité de l’appareil, il est indispensable de bien entretenir un poêle à bois.

Pourquoi est-ce essentiel d’entretenir son poêle à bois ? Comment faire ? À quelle fréquence faut-il ramoner ? Quel est le coût de l’entretien ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’entretien de votre poêle à bois.

Pourquoi est-ce essentiel d’entretenir son poêle à bois ?

Le premier point essentiel pour lequel entretenir un poêle à bois est indispensable est la sécurité. En effet, qui dit poêle à bois encrassé dit augmentation du risque d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone.

Ensuite, entretenir un poêle à bois est important afin de faire des économies. La suie déposée dans le conduit d’évacuation des fumées provoque une hausse de la consommation de bois. Ainsi, sans entretien, votre poêle à bois aura un rendement plus faible et aura des performances moins optimisées.

Enfin, l’entretien d’un poêle à bois permet d’assurer une meilleure longévité à cet appareil de chauffage.

Le saviez-vous : installer un poêle à bois sans conduit de cheminée, c’est possible ! Vous pourrez ainsi opter pour un tubage poêle, rigide ou flexible qu’il sera tout aussi essentiel d’entretenir.

Pourquoi est-ce essentiel d'entretenir son poêle à bois ?
Source : shutterstock.com

Comment faire ?

Pour entretenir un poêle à bois, le premier réflexe à avoir est d’effectuer un ramonage. Le ramonage des conduits de cheminée d’un poêle à bois permet de vérifier complètement l’appareil en plus de retirer la suie encrassée après les multiples utilisations de cet appareil de chauffage.

Cet entretien doit obligatoirement être réalisé par un professionnel qualifié.

Remarque : le ramonage par un professionnel vous permettra d’obtenir un certificat de ramonage qu’il est indispensable de conserver. En effet, en cas de sinistre, votre assurance vous demandera impérativement de présenter ce document.

Attention, nous vous mettons en garde contre les bûches de ramonage que vous pouvez être amené à trouver facilement dans le commerce. Ce type de produit n’est pas aujourd’hui reconnu pour son efficacité et n’a pas de valeur aux yeux d’un assureur en cas de sinistre. Seul un ramonage mécanique réalisé par un professionnel sera réellement efficace pour entretenir un poêle à bois.

Ensuite, il faut savoir que le ramonage n’est pas la seule façon d’entretenir un poêle à bois. En effet, un entretien régulier à réaliser vous-même est essentiel pour maintenir son appareil de chauffage en bon état. Pour cela, vous pouvez :

  • Vider le cendrier fréquemment ;
  • Nettoyer la vitre du poêle à bois : aidez-vous d’un chiffon et d’un peu de cendres fines ;
  • Nettoyer ponctuellement la hotte et les grilles d’air chaud.

Astuce : un bon entretien de poêle à bois passe aussi par la manière dont vous l’utilisez au quotidien. Privilégiez des petits feux intenses tout en faisant attention aux matières que vous faites brûler dans votre appareil.

À quelle fréquence faut-il ramoner ?

Il est habituellement conseillé d’entretenir un poêle à bois grâce à un ramonage annuel. Cette fréquence d’une fois par an est un minimum obligatoire.

Cependant, il est important de se renseigner sur les règles locales de votre département. En effet, plusieurs ramonages peuvent être indiqués en fonction de votre lieu de résidence. Les départements peuvent ainsi fixer un ramonage obligatoire pendant la période de chauffe en plus d’un second ramonage à effectuer dans l’année pour entretenir un poêle à bois.

Astuce : vous pouvez demander à la mairie de votre ville des informations concernant les ramonages obligatoires à effectuer chaque année.

Quel est le coût de l’entretien ?

Entretenir un poêle à bois a un coût qui peut varier selon trois critères principaux :

  • Votre lieu de résidence : selon les régions, le coût d’un ramonage professionnel est plus ou moins important ;
  • L’état des conduits d’évacuation de votre poêle à bois : plus les conduits sont encrassés, plus il sera complexe de les ramoner. Ainsi, pour une grande détérioration de ceux-ci, le coût de l’entretien d’un poêle à bois pourra être plus important ;
  • La hauteur des conduits d’évacuation de votre poêle à bois : entretenir un poêle à bois avec de hauts conduits d’évacuation coûtera généralement plus cher que pour des conduits plus bas.

Pour entretenir un poêle à bois, on estime ainsi qu’il vous faudra débourser entre 40 et 90 € environ.

Quel est le coût de l'entretien ?
Source : shutterstock.com

Notre conseil : n’hésitez pas à faire appel à plusieurs professionnels afin d’établir plusieurs devis avant d’arrêter votre choix.

Camille Ogier
Rédactrice depuis 3 ans maintenant, j’écris notamment sur des thématiques culture, lifestyle et high tech. J’aime beaucoup ce qui touche à la décoration.