Comment choisir et négocier son prêt immobilier ?

Finance et Immobilier Comment choisir et négocier son prêt immobilier ?

Vous souhaitez acquérir un bien immobilier et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voici un petit guide qui devrait vous aider à y voir plus clair.

Quel type de prêt choisir ?

Il existe différents types de prêts immobiliers bancaires. Le plus populaire est le prêt amortissable qui est constitué de mensualités versées par l’emprunteur afin d’amortir petit à petit le capital et rembourser les intérêts. La dernière mensualité permet de solder l’emprunt bancaire.

On trouve ensuite le prêt in fine. Ici n’y a pas de mensualité pour rembourser le capital. L’emprunteur doit disposer d’une épargne sur laquelle le financement viendra s’adosser. L’emprunt sera remboursé dans sa totalité à une date fixée. Seuls les intérêts de l’emprunt seront versés périodiquement pendant la durée du crédit.

Enfin, il existe des prêts relais qui sont non amortissables. Ils permettent de financer l’achat d’un nouveau bien immobilier dans l’attente de la vente d’un bien déjà possédé.

En fonction de votre situation vous pourrez donc choisir une de ces trois possibilités. Dans certains cas, vous pourrez en outre bénéficier de dispositifs spécifiques d’aide à l’accession comme le prêt accession sociale, le prêt conventionné, le prêt à taux zéro plus, le prêt épargne logement ou encore le prêt action logement.

Négocier les meilleures conditions

Une fois que vous aurez choisi un type de prêt, il faudra alors se pencher sur les conditions de ce dernier. Que vous choisissiez un prêt amortissable ou in fine, vous pourrez emprunter à taux fixe ou à taux variable, ce qui pourra vous offrir certains leviers de négociation concernant un éventuel apport, la durée du remboursement ainsi que le taux lui-même.

Un taux variable vous permettra de bénéficier de conditions plus souples concernant votre apport ou votre endettement, particulièrement dans le cadre d’un prêt in fine. Un taux fixe est intéressant s’il est bas et autorisera une durée d’emprunt plus longue. Il faut cependant avoir l’esprit que plus un emprunt est long, plus le coût des intérêts sera important. En contrepartie les mensualités (dans le cadre d’un prêt amortissable) seront moins importantes. Pour vous donner une idée des mensualités que vous aurez à honorer vous pouvez utiliser un simulateur de prêt immobilier qui vous montrera l’impact d’une variation de la durée de votre emprunt ou du taux d’intérêt.

Enfin, sachez qu’en fonction de l’évolution du marché vous pourrez renégocier un taux fixe si cela est à votre avantage.

En conclusion, les options sont nombreuses mais, quelle que soit la solution retenue, elle doit vous permettre d’avoir un reste à vivre suffisant pour conserver un niveau de vie acceptable et profiter de votre nouvelle maison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici