Combien coûte le café dans les trains en Europe ?

Publié par Simon Taquet le janvier 14, 2019 | Maj le janvier 14, 2019

Le prix d’un café solo ou espresso sur différents trains en Europe peut varier de 1,40 euros à 4 euros. C’est ce que montre une analyse comparative préparée par Virail, après avoir parcouru plus de 236.000 kilomètres de routes européennes, pour savoir combien coûte une tasse de café sur les chemins de fer de notre continent.

Les amateurs de café

Les amateurs de café trouveront dans les Chemins de fer nationaux polonais (PKP) les moins chers de ceux desservis par les grandes compagnies ferroviaires européennes, avec un prix de 1,4 euros. Au-delà du café, les trains polonais sont les moins chers dans les services de restauration, comme le montre le fait qu’une boisson gazeuse d’un demi-litre ne coûte que 1,6 euro, un tiers de bière 2,3 euros ou un sandwich jambon et fromage 1,7 euros.

En Italie, berceau du espresso , un seul café coûte 1,5 euros au voyageur, tandis que le cappuccino est servi pour 1,7 euros. Dans ce cas, contrairement au précédent, le reste de la nourriture et des boissons ne sont pas aussi économiques : un tiers de la bière, par exemple, coûte 4 euros, tandis que les paninis ont un prix de 4,5 euros.

En Espagne, boire du café seul à bord des trains Renfe coûte 2 euros. Bien que plus cher que celui servi dans les bars et cafés espagnols, ce prix est inférieur à ce que paient les usagers du rail dans des pays comme la Suède, l’Autriche, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, l’Irlande ou la Suisse.

Dans ces destinations, le prix varie de 2,15 euros pour l’opérateur public suédois à 2,5 euros pour la Deutsche Bahn allemande ou la SNCF française. A mi-chemin se trouve le prix fixé par les Österreichische Bundesbahnen autrichiennes : 2,2 euros pour un seul café.

Le plus cher, en Irlande et en Suisse

En Grande-Bretagne, il existe une grande variété de prix, selon la destination et l’entreprise choisie. Dans le cas du café, les tarifs les moins chers sont ceux du London North Eastern Railway, qui propose ce produit à 1,88 euros, et ceux de ScotRail, qui propose du café à partir de 2,05 euros. South Western Railways, CrossCountry et Arriva Trains Wales demandent respectivement 2,61 euros pour les cafés.

Les compagnies ferroviaires offrant les services de restauration les plus chers en Europe sont Irish Rail of Ireland et les CFF de Suisse. Dans le cas de l’Irlande, les passagers doivent payer 3,5 euros pour un café ; dans le cas de la Suisse, environ 4 euros. Si nous comparons les prix des deux sociétés avec les prix du PKP polonais (le moins cher en Europe), nous constatons que le café coûte 250% plus cher en Irlande qu’en Pologne, et 287% plus cher en Suisse.

Sur les prix généraux de la restauration dans les trains des deux pays, il faut noter que l’Irish Rail facture 4 euros pour une Guinness ou 5,95 euros pour un sandwich. Dans le cas des CFF suisses, une bière de 0,33 litre coûte environ 5,58 euros et une sélection de fromages et saucisses suisses environ 23 euros.

Par curiosité, il convient de noter que les Pays-Bas et la Belgique n’ont pas de service de cafétéria sur leurs lignes intérieures. Il est possible de trouver un service de restauration sur les trains à lignes internationales, tels que l’Eurostar, le train à grande vitesse reliant Londres à Paris et Bruxelles via l’Eurotunnel.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *