Circus of Books : le documentaire événement sur Netflix est enfin disponible !

Culture Films et série TV Circus of Books : le documentaire événement sur Netflix est enfin disponible...

Circus of Books est un documentaire produit et diffusé sur Netflix un peu particulier : c’est typiquement le genre de scénario qui ferait un très mauvais film par un scénario trop irréaliste… mais qui fait un excellent documentaire grâce à la véracité de l’histoire ! Mais de quoi peut bien parler le documentaire Circus of Books ?

A propos du documentaire événement sur Netflix

Le documentaire Circus of Books, qui est interdit aux moins de 16 ans en France, raconte une histoire incroyable. Mais ne cherchez pas trop loin, car ici il n’est ni question de livres, et encore moins de cirque, quoique… Il raconte la vie de Karen et Barry Mason, un couple hétéro-sexuel qui a tenu pendant de nombreuses années un magasin à Los Angeles… mais pas n’importe quel magasin : un sex-shop… gay ! Sur le papier, l’histoire paraît complètement invraisemblable, et pourtant elle est bien véridique ! Pendant des années, le couple d’entrepreneurs américains a tenu cette boutique, théâtre de tous les évènements qui ont frappé la communauté homosexuelle depuis les années 80 avec l’arrivée du sida jusqu’en février 2019, date de la fermeture de leur sex-shop gay.

A travers ce film documentaire sur Netflix, Circus of Books est finalement un vrai cours d’histoire de la communauté LGBT américaine, qui met en avant toute l’importance du lieu pour les homosexuels de la ville de Los Angeles. En effet, alors que l’homophobie bat son plein aux Etats-Unis, il s’agissait d’un des seuls lieux de refuge pour la communauté homosexuelle qui pouvait s’y rencontrer librement…ou d’aller même plus loin, s’ils le souhaitaient.. Une homophobie que Barry et Karen, propriétaires du sex-shop, racontent également à travers la vie de leurs employés. Alors que le VIH bat son plein, ils auront perdu de nombreux employés malades du sida. Dans un des moments clés du documentaire, Karen Mason raconte qu’elle ne compte plus les fois où elle a dû appeler les parents de leurs salariés pour leur annoncer la contraction du virus par un employé, pour s’entendre répondre qu’ils ne voulaient plus jamais voir leur enfant homosexuel. La gestion de ce sex-shop les aura finalement placé, malgré eux, comme des activistes de la communauté gay.

Le documentaire Circus of Books revient donc sur les glorieuses années de Barry Mason et sa femme, qui ont construit un immense empire autour du porno, mais c’est aussi l’occasion de revenir sur les habitudes de consommation de la pornographie, avec l’arrivée d’un concurrent qui a fait des ravages dans leur business : internet. Circus of Books raconte comment ils se sont pris la vague en plein fouet, et comment ils ont dû s’adapter jusqu’au bout pour maintenir leur activité jusqu’à la fermeture en février 2019.

Les protagonistes de Circus of Books

Mais il est difficile d’évoquer Circus of Books sans parler des autres protagonistes qui témoignent dans ce documentaire, à commencer par la réalisatrice elle-même… En effet, la réalisatrice de ce documentaire est plutôt bien placée pour raconter l’histoire du sex-shop Circus of Books. Rachel Mason est la fille de Karen et Barry Mason, et a vécu pendant des années sous le même toit que ses parents, dans une enfance tout à fait banale, à l’opposé de la vie professionnelle de ses parents. Elle raconte dans le documentaire qu’à l’époque, quand on lui demandait la profession de ses parents à l’école, elle répondait à qui voulait l’entendre qu’ils étaient tout simplement libraires… d’où le nom Circus of Books : logique, n’est-ce pas ? Elle était très loin de se douter de la réalité, et on ne peut qu’imaginer la difficulté pour ses parents de parler du travail pendant les repas de famille. La réalisation de Circus of Books par Rachel Mason ainsi que son témoignage apportent donc une toute autre dimension à ce documentaire qui en fait un mélange étonnant : on y parle de porno gay… mais aussi de famille. En effet, Rachel Mason en apprend également sur sa propre famille dans le documentaire. Alors qu’il s’agit d’une boutique dédiée aux homosexuels et que la plupart des employés du sex-shop Circus of Books font partie de cette communauté, on apprend que la mère de Rachel Mason, Karen, a très mal réagi en apprenant que son fils était gay.

Mais Circus of Books présente également d’autres témoignages très intéressants qui vont bien au delà de Karen et Barry Mason. Parmi eux, on retrouve un ancien employé de la boutique devenu drag-queen et reconnu par le grand public dans une émission aux Etats-Unis, l’acteur pornographique de 57 ans Jeff Stryker qui a fait les beaux jours du cinéma pour adultes, ainsi que le célèbre Larry Flynt qui est une pointure dans le domaine du porno. Ces témoignages impactants permettent de mieux comprendre l’importance du sex-shop de Los Angeles, devenu un véritable lieu de culte pour toute la communauté LGBT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -