Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, emprisonné en Russie, remporte le Prix Sakharov 2018

Publié par Jerome le octobre 25, 2018 | Maj le octobre 25, 2018

Oleg Sentsov, le cinéaste ukrainien emprisonné en Russie, a été élu jeudi Prix Sakharov du Parlement européen pour les droits de l’homme et les libertés 2018, ont confirmé des sources parlementaires à Efe.

Un prix pour Oleg Sentsov

La candidature de Sentsov, condamné en 2015 à 20 ans de prison pour activités terroristes présumées en Crimée, a été soutenue par les forces conservatrices et libérales du Parlement et a remporté l’autre favori désigné, le groupe des ONG en Méditerranée qui aident les migrants naufragés en mer, dont Open Arms.

L’Ukrainien de 42 ans a été reconnu coupable par les tribunaux russes d’avoir préparé des attentats terroristes en Crimée, la péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014, mais l’Ukraine et l’Ouest le considèrent comme un prisonnier politique.

Il y a quelques jours, il a abandonné la grève de la faim de plus de 140 jours pour des raisons de santé. On savait que le cinéaste écrivait un scénario sur sa vie, y compris son épreuve en prison.

L’état de santé de Sentsov a été dénoncé à plusieurs reprises par son avocat, tandis que les autorités pénitentiaires et le Médiateur russe ont nié ces informations et affirmé que le réalisateur était dans un état “satisfaisant” et sous contrôle médical constant.

Des personnalités du monde de la culture et des leaders mondiaux ont appelé la Russie à libérer le cinéaste. Cependant, le Kremlin a déclaré que pour être gracié ou amnistié, le cinéaste doit admettre sa culpabilité, ce qu’il n’a pas fait, et demander pardon au président russe Vladimir Poutine, ce que Sentsov n’a pas voulu faire non plus, comme c’est le cas avec un éventuel échange.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *