La Chine lance sa première mission sur la face cachée de la lune

Publié par Simon Taquet le décembre 11, 2018 | Maj le décembre 11, 2018

La sonde spatiale chinoise Chang E-4 a décollé de Terre ce 7 décembre pour effectuer le premier atterrissage de l’histoire sur le côté obscur de la Lune, prévu début janvier, selon les médias chinois “Global Times”.

Le vaisseau spatial, nommé d’après la mythique déesse de la lune, se posera dans le bassin Aitken où il prendra les images de surface et de sol. L’engin spatial a décollé avec l’aide d’une fusée Long March 3B depuis le site de lancement du satellite Xichang à 18h23 GMT vendredi. La mission est composée d’un orbiteur et un atterrisseur, qui va développer différentes expériences dans une région de la surface lunaire qui reste pratiquement vierge à l’exploration humaine.

Les informations recueillies nous aideront à comprendre comment les premières étoiles se sont allumées et comment notre cosmos est sorti de la nuit après le Big Bang. Mais ils veulent aussi essayer de cultiver la terre lunaire. La sonde transporte une boîte pleine de graines de pomme de terre et d’arabidopsis, une petite plante florale liée au chou et à la moutarde, selon l’agence chinoise Xinhua. De plus, le vaisseau spatial pourrait également transporter des larves de vers à soie pour une première expérience biologique.

L’exploration de la face cachée de la lune n’est pas la seule étape de la course spatiale chinoise. En plus de cette mission, le pays prévoit de lancer sa première sonde Mars à la fin de cette décennie, selon un document technique sur les activités spatiales de la Chine publié en 2016. Elle prévoit également de construire sa propre station spatiale en 2022, a indiqué Xinhua.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *