Vous souhaitez devenir chauffeur routier au Canada / Québec ? C’est un métier très attirant que celui de devenir trucker ! Il faut cependant comprendre que dans ce pays les règles sont un peu différentes de celles que l’on retrouve en France. La législation en vigueur n’est pas tout à fait la même. Comment décrocher un Emploi chauffeur classe 1 ? On vous explique !

Le permis d’apprenti

Au Québec, le permis d’apprenti est obligatoire. Il correspond au code de la route : c’est donc une première étape pour obtenir le permis de classe 1 au Canada.

Il s’agit d’un examen qui porte sur la législation actuellement en vigueur concernant les véhicules lourds. Il faut ainsi prendre des leçons sur la signalisation, les interdictions, les restrictions ou encore la conduite d’un véhicule lourd. Pour passer cet examen, il n’est pas obligatoire de suivre des cours dans une école. Il est possible d’apprendre seul les cours avec des ouvrages adaptés et complets.

L’examen comprend 32 questions et il faut avoir un minimum de 24 réponses justes. Ce permis d’apprenti est ensuite valable 18 mois.

Les différents permis au Québec

Ensuite, vous allez devoir prendre des cours de conduite dans une auto-école certifiée. Le permis de classe 1 concerne la conduite d’un semi-remorque, la classe 2 le camion porteur, et la classe 3 est liée aux autobus.

Les dimensions et les poids des véhicules diffèrent légèrement de ceux que l’on retrouve en Europe, et les règlements sont fixés par le ministère des Transports du Québec.

Pour le permis de classe 1, il faut compter environ 2 500 dollars. Ces frais sont liés aux 10 leçons de conduite d’environ deux heures chacune, et à la location d’un camion pour passer l’examen. Il est également obligatoire de passer une visite médicale et d’avoir en votre possession un exemplaire de l’ouvrage intitulé Conduire un véhicule lourd.

Zoom sur le permis classe 1

Le permis classe 1 au Québec est indiqué pour les débutants dans la profession. Il permet en effet de conduire tous les types de véhicules, sauf les motos. Les offres d’emploi en semi-remorque sont nombreuses au Canada, et c’est pour cette raison qu’il est intéressant d’opter pour cette classe de permis.

Il faudra vous familiariser avec certains aspects comme le changement de vitesses sur des boîtes Fuller, c’est-à-dire non synchronisées. Puis il faut également maîtriser la VAD, c’est-à-dire la vérification avant départ : c’est un module intégré au permis classe 1 et sa maîtrise est indispensable pour valider le permis. Cette vérification consiste principalement à observer le véhicule visuellement. Au Canada, cette étape doit être parfaitement maîtrisée par le candidat, car un seul oubli peut conduire à un échec à l’examen.

Au Québec, il existe donc plusieurs permis. Pour les obtenir, il est indispensable de valider dans un premier temps le permis apprenti, qui correspond au code de la route. Puis il faut définir votre projet professionnel, sachant que le permis classe 1 est sans doute celui qui sera le plus adapté à votre futur métier de chauffeur au Québec !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici