Le changement d’étiquette arrive dans les stations-service : voici ce que vous devez savoir

Publié par emma le octobre 29, 2018 | Maj le octobre 29, 2018

De nouvelles étiquettes apparaîtront sur les cyclomoteurs, les motocyclettes, les tricycles, les quads, les voitures particulières, les véhicules utilitaires légers et lourds, les nouveaux autobus et autocars.

L’étiquetage des carburants changera à partir de ce vendredi. L’Union européenne a unifié ses critères et, par le biais d’une directive approuvée en 2014 pour mettre en œuvre une infrastructure pour les carburants alternatifs, a créé un nouveau label pour les carburants qui affectera les véhicules et les stations-service à partir du 12 octobre. Dès lors, les anciennes étiquettes marquant l’essence 95, l’essence 98, le diesel E+ ou le diesel 10E+ coexisteront dans les stations-service européennes avec les nouvelles étiquettes unifiées indiquant les biocomposants spécifiques présents dans chaque carburant.

Qui est touché par ces changements ?

Les nouvelles étiquettes seront intégrées dans les véhicules neufs (nouvellement immatriculés) suivants : cyclomoteurs, motocycles, tricycles, quadricycles, voitures particulières, véhicules utilitaires légers et lourds, autobus et autocars. Des étiquettes seront apposées près du bouchon de remplissage ou du bouchon du réservoir de carburant sur les véhicules neufs et apparaîtront également dans les manuels du propriétaire et les distributeurs de véhicules neufs dans toutes les stations-service et les concessions d’accès public.

Toutefois, bien que chacun doit s’habituer à reconnaître le nouvel étiquetage dans les stations-service, le changement d’étiquette n’affectera pas les véhicules déjà en circulation. Les conducteurs de ces voitures n’auront qu’à s’habituer à reconnaître les nouvelles étiquettes dans les stations-service, car même s’ils vivront avec les anciennes au moins pendant un certain temps, ils seront finalement les seuls à apparaître.

Ce sera le nouvel étiquetage

Les nouvelles étiquettes sont conçues pour distinguer à première vue le type de carburant : l’essence sera représentée sous la forme d’un cercle, le diesel sous la forme d’un carré et les carburants gazeux avec un diamant.

Essence

Pour l’essence, une marque composée d’un cercle et de la lettre E accompagnée des chiffres désignant les biocomposants spécifiques présents dans l’essence doit être utilisée. Il s’agira des E5, E10 et E85.

Diesel

Ceux du diesel, par contre, seront formés par un carré avec la lettre B à l’intérieur également accompagnée de chiffres. Dans ce cas, les étiquettes B7 et B10 existent. En outre, il y aura également une étiquette carrée avec les lettres XTL correspondant au diesel paraffinique ou synthétique, qui n’est pas dérivé du pétrole.

Gaz

Les voitures à gaz doivent porter une étiquette en forme de losange accompagnée des lettres désignant chaque produit gazeux particulier. Il y aura du H2 pour l’azote, du GNC pour le gaz naturel comprimé, du LGP pour le gaz de pétrole liquéfié et du GNL pour le gaz liquéfié.

Et les électriques ?

Un ensemble d’étiquettes similaires est en cours de conception pour les véhicules électriques à batterie et leur infrastructure de charge.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *