Ce brevet Microsoft mettra fin aux mouvements involontaires des gens.

Publié par emma le février 1, 2019 | Maj le février 1, 2019

À ce jour, un brevet Microsoft est en instance qui pourrait aider à réduire les cas de mouvements involontaires de personnes.

Des milliers de brevets déposés chaque jour

Des centaines de milliers de brevets sont déposés chaque jour qui n’ont pas été et ne seront pas déposés dans un avenir proche. C’est parce que ces entreprises veulent s’assurer d’avoir la bonne technologie avant de pouvoir la mettre en œuvre et ainsi être les premières. De plus, si quelqu’un d’autre a la même idée, c’est l’entreprise qui l’a brevetée qui a le dernier mot.

Parler de ces brevets est compliqué parce que ce ne sont que des idées qui pourraient voir le jour ou non. Cependant, il y en a certains comme ce brevet Microsoft qui remplit l’imagination d’idées, car il raisonne sur un problème que beaucoup souffrent dans leur vie quotidienne et qui pourrait leur rendre la vie beaucoup plus facile : les spasmes ou les mouvements involontaires.

Un bracelet qui réduirait les mouvements involontaires

Le brevet en cours d’acceptation parle de l’idée d’un dispositif dont la forme de base serait un bracelet qui réduirait autant que possible les mouvements involontaires de personnes ou de spasmes que ceux atteints de la maladie de Parkinson. Dans le brevet de Microsoft, on parle aussi du fait que la forme de l’appareil n’a pas besoin d’être un bracelet, et on va même jusqu’à dire qu’il pourrait être utilisé comme patch applicable à la peau et aux vêtements.

Ce bracelet, selon Microsoft, fonctionnerait avec plusieurs actionneurs haptiques placés autour d’une bande portable.  L’appareil pourrait recevoir des données d’un autre appareil à proximité, comme un téléphone ou une tablette, via une connexion Bluetooth, qui pourrait alors être utilisée pour personnaliser les réponses et l’utilisation de l’appareil selon la personne qui le porte. Ces actionneurs peuvent être déplacés le long de la bande, ce qui permet de personnaliser physiquement la bande pour répondre aux besoins de son propriétaire.

La fonction principale de cette technologie est thérapeutique, car elle pourrait réduire considérablement les spasmes involontaires. Le brevet dit : L’appareil portatif peut être utilisé près d’une articulation et est utilisé pour affecter (p. ex., réduire ou stabiliser) le mouvement involontaire de l’articulation ou du membre. Le dispositif reconnaîtrait de tels mouvements et, conjointement avec d’autres dispositifs, réduirait leur impact.

Les soldats américains vont utiliser Microsoft Augmented Reality pour la vision nocturne et plus encore

Le brevet décrit un exemple où la version bracelet de l’appareil pourrait fonctionner avec un dispositif tactile et aussi avec un stylet pour détecter et réduire l’impact des mouvements indésirables, soit en utilisant les actionneurs haptiques pour réduire les mouvements, soit en utilisant des capteurs disposés dans l’appareil pour corriger tout mouvement erroné.

Bien que cet appareil n’éliminent pas complètement certains de ces spasmes, avec une technologie appropriée, il pourrait les réduire considérablement en prolongeant la normalité de la vie de certains patients souffrant de ces conditions. En fait, si la réalisation mentionnée dans le brevet d’invention consistant à l’inclure dans une forme de vie quotidienne (vêtements, patchs, etc.) devait être atteinte, elle serait encore plus appropriée si possible.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *