Casino en ligne et gaming : la frontière s’efface peu à peu

High Tech Jeux vidéo Casino en ligne et gaming : la frontière s'efface peu à peu

En 2020, on constate que la frontière entre les jeux d’argent et les jeux vidéo est de plus en plus floue. En effet, les jeux vidéos intègrent des jeux de hasard alors que les jeux de casino en ligne peuvent intégrer des jeux vidéos payants. En Suisse, la Fédération Romande averti les consommateurs sur les risques liés au gaming et au gambling.

Rappel sur les lois liées aux jeux d’argent

En France, les jeux d’argent en ligne sont interdits, à part de poker, les paris sportifs et les jeux de cercle. Toutefois, certains pays francophones comme la Suisse ou la Belgique sont plus tolérants. En effet, depuis 2019, tout casino suisse terrestre est autorisé à ouvrir sa plateforme de jeu en ligne. Cela permet de répondre à la demande qui évolue. Cependant, les études menées par le GREA (Groupement Romand d’Études des Addictions) montre l’inquiétude quant aux risques de dépendance et d’endettement. Par ailleurs, on observe de plus en plus d’intégration de jeux vidéos dans les jeux de hasard en ligne et inversement. Ces techniques poussent à la consommation et sont parfois inquiétantes.

Des centaines d’euros par mois pour un jeu

Généralement, les jeux vidéos (sur appli ou sur ordinateur) sont bien inscrits de la mention « gratuit ». On peut effectivement jouer sans payer et c’est alors la publicité qui génère des revenus au fournisseur. Néanmoins, la plupart des jeux comportent des options payantes comme des armes, des costumes, etc. Autrement, les niveaux se bloquent et seule la carte bancaire peut vous permettre de continuer le jeu.

Le « piège », c’est qu’on ne pense pas qu’on s’expose aux risques financiers puisque le jeu est « gratuit ». Une fois qu’on apprécie le jeu, il nous semble dommage d’arrêter en si bonne voie et on accepte de payer. Par conséquent, des petits jeux de hasards intégrés dans des jeux vidéo ne semblent pas « suspects » et il arrive que certaines personnes dépensent des centaines d’euros par mois en se laissant emporter par la dépendance.

Gaming et gambling : où se situe la limite ?

Le secrétaire général du GREA affirme que peu à peu, la limite entre le « gaming » et le « gambling » s’efface progressivement. On a donc ici une situation borderline qui pourrait dépasser le cadre fixé par la loi récemment. Les organismes comme le GREA en Suisse et l’ANJ (anciennement ARJEL) en France mettent en œuvre des actions de prévention et de sensibilisation auprès des personnes les plus à risque comme les adolescents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -