British Airways pour indemniser les clients touchés par le vol de données

Publié par Jerome le octobre 7, 2018 | Maj le octobre 7, 2018

Le directeur général de British Airways (BA), l’Espagnol Alex Cruz, a annoncé à la radio BBC 4 qu'”il va compenser tous les dommages financiers qui sont survenus”. Le top executive de la compagnie aérienne britannique, qui forme avec l’espagnol Iberia le noyau dur du groupe aéronautique IAG. A cet égard, il a assuré que la priorité sera de contacter tous les clients concernés, ce qui a été estimé à environ 380.000. De plus, BA a publié une pleine page d’excuses dans les principaux journaux britanniques.

Cruz a fait remarquer que les données volées vont du nom, de l’adresse ou de l’e-mail des clients concernés et, en particulier, des informations bancaires telles que la date d’expiration de la carte ou le code de sécurité à trois chiffres. D’autre part, le chef de British Airways a déclaré que les “pirates” n’ont pas pu accéder aux itinéraires des vols ou aux informations contenues dans les passeports des passagers. “Nous sommes extrêmement préoccupés par ce qui s’est passé : il s’agit d’une attaque très sophistiquée, malveillante et criminelle sur notre site Web “, a déclaré l’exécutif espagnol.

Quelles sont les opérations touchées ?

BA a déclaré dans une déclaration que les paiements concernés ont été effectués par l’intermédiaire de son site web et de son application mobile entre 21 h 58 GMT le 21 août et 20 h 45 GMT le 5 septembre et a recommandé aux victimes de contacter leur banque ou leur fournisseur de cartes de crédit, indique EFE. Les réseaux sociaux ont été témoins de la frustration de certaines des personnes touchées qui ont exprimé leur malaise face à ce qui s’est passé.

C’est le cas de Mat Thomas, qui a fait une réservation sur le site Internet de la BA le 27 août dernier, et regrette via Twitter que l’entreprise ne l’ait pas contacté et qu’elle ait appris ce qui s’est passé par “les nouvelles”. D’autres, comme Gema Theobald, ont déclaré qu’elle n’avait “pas d’autre choix” que d’annuler sa carte de crédit en raison du grand nombre de réclamations dont souffrait sa banque.

Ce n’est pas la première fois cette année que la compagnie aérienne fait face à des plaintes de ses usagers au sujet de problèmes liés à son service. En juin dernier, BA a annulé la réservation de plus de 2 000 vols qu’elle avait vendus à tort à un prix nettement inférieur à son prix normal, erreur qu’elle a qualifiée de “exceptionnellement rare”. De plus, en mai et juillet, des centaines de vols au départ des aéroports d’Heathrow et de Gatwick à Londres ont été annulés en raison de problèmes informatiques.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *