Films et série TVNetflixBonding : la série Netflix qui ose parler de bondage

Bonding : la série Netflix qui ose parler de bondage

Après Cinquante nuances de Grey, les films et séries sur le sadomasochisme affluent sur Netflix. Bonding est une mini-série qui met en scène une jeune étudiante new-yorkaise qui fait un travail un peu particulier : elle est dominatrice.

Synopsis de la série Bonding 

Bonding est une série sortie en 2019 sur Netflix. Tiff fait ses études à New York. Pour financer ses études, elle accepte un travail un peu déroutant, puisqu’elle se lance dans le BDSM. Elle décide de contacter Pete, son meilleur ami de lycée perdu de vue. Elle lui demande d’être son assistant et lui fait découvrir son monde. Pete quant à lui, vient de faire son coming out et ne supporte plus son travail de serveur. Il accepte donc la proposition de Tiff et s’ensuivent des péripéties un peu rocambolesques. La série Bonding peut être qualifiée de comédie dramatique. Les nombreux traits d’humour permettent d’aborder des sujets sérieux auxquels font face de nombreux étudiants.

Peut-on s’attendre à d’autres saisons ? 

Bonding est une série sortie en 2019 sur Netflix. Tiff fait ses études à New York. Pour financer ses études, elle accepte un travail un peu déroutant, puisqu’elle se lance dans le BDSM. Elle décide de contacter Pete, son meilleur ami de lycée perdu de vue. Elle lui demande d’être son assistant et lui fait découvrir son monde. Pete quant à lui, vient de faire son coming out et ne supporte plus son travail de serveur. Il accepte donc la proposition de Tiff et s’ensuivent des péripéties un peu rocambolesques. La série Bonding peut être qualifiée de comédie dramatique. Les nombreux traits d’humour permettent d’aborder des sujets sérieux auxquels font face de nombreux étudiants.

Lire la suite  Les films et séries à regarder sur Netflix durant la semaine du 18

Pour les adeptes des séries BDSM, il est possible de se consoler avec des films comme 365 DNI, ou des séries Netflix torrides comme :

  • Architecte du Désir
  • Sombres Désirs
  • Sexify
  • Sexlife

La pratique du bondage est-elle répandue en France ?

Lorsqu’on évoque le BDSM, on imagine à tort des soirées privées dans des lieux obscurs avec des inconnus. Pourtant, le BDSM est l’acronyme de Bondage, domination, sadisme, masochisme. Il peut être pratiqué en couple, dans l’intimité de la maison. Contrairement à ce qu’on pourrait le croire, toutes les générations sont concernées. Selon une étude, plus de 61 % des Français pratiquent le BDSM, sans pour autant aller loin dans leurs pratiques. D’ailleurs, parmi toutes les pratiques BDSM, la préférée des Français est le jeu de rôle. En seconde position, on retrouve la relation dominant dominé.

La sexualité et les différentes pratiques sexuelles sont des sujets tabous et c’est pourquoi il est difficile d’estimer un nombre ou un pourcentage de Français qui pratiquent le BDSM. En revanche, il semblerait qu’un nombre plutôt conséquent de personnes à essayer au moins une fois dans sa vie. En outre, les couples s’adonnent plus facilement à des pratiques sadomasochistes. En effet, il devient plus facile d’aborder le sujet pour plusieurs raisons. 

D’une part, les jeunes femmes sont de plus en plus attirées par le BDSM. On explique cela par la diffusion de films et séries qui portent sur le sujet, sans oublier bien entendu les livres qui ont pour thème le sadomasochisme et les magazines qui publient des articles sur les livres, les séries et le BDSM en général. Qui plus est, l’accès à tout type de contenu est aujourd’hui facilité par le numérique. Les plus jeunes prennent connaissance de certaines pratiques avant même de débuter leur vie sexuelle ou leur vie de couple. Auparavant, les personnes qui pratiquaient le BDSM étaient plus âgées et plus masculines. Désormais, on constate que les femmes sont plus attirées par ces pratiques, et ce, de plus en plus jeunes.

Lire la suite  Sex Education : qui est Emma Mackey ? 10 choses sur l'actrice qui joue Maeve Wiley
La pratique du bondage est-elle répandue en France ? Pin
Source : shutterstock.com

Parmi les adeptes du BDSM, près de 68 % pratiquent uniquement avec leur partenaire de vie, et ce, en exclusivité. Seulement 18,1 % des pratiquants préfèrent changer de partenaire régulièrement. Ces chiffres démontrent une réalité qui s’avère loin de l’imagination collective. On peut donc en conclure que le BDSM est un moyen de pimenter sa vie sexuelle quand on est en couple. D’un point de vue plus personnel, les pratiques BDSM permettent d’assouvir des fantasmes. Pour reprendre les chiffres d’une étude, 53,9 % de pratiquants BDSM ayant répondu à un questionnaire ont indiqué s’adonner à ces pratiques pour pimenter leur vie de couple ; 57,2 % expriment leur désir d’assouvir des fantasmes personnels ; 28 % affirment que la pratique BDSM confère une certaine stabilité à leur couple. 

Pour terminer, rappelons, avec évidence, que la pratique BDSM ne justifie pas le forcing et que le consentement doit avoir lieu tout au long de l’acte. C’est pourquoi il faut avoir une bonne communication est se fixer des limites avant l’acte, afin de ne pas faire de confusion entre le jeu sexuel et les besoins réels.

Gauthier Kevin
Bonjour, je m'appelle Kevin et j'ai 30 ans. Je suis un passionné de parcs de loisirs et j'adore découvrir de nouvelles attractions et activités. Bienvenue sur mon site web où je partage mes aventures et mes coups de cœur dans l'univers des parcs d'attractions !
A lire
Partages