La banque mobile de la poste sera disponible d’ici l’été 2019

Publié par Jerome le décembre 30, 2018 | Maj le décembre 30, 2018

La banque de la poste a décidé de sortir une version mobile de la banque dès l’été 2019. C’est un nouveau concurrent qui va faire son entrée dans le secteur de la banque, la Poste. L’institution qui s’occupe habituellement de la distribution a décidé d’offrir à ses clients d’ici l’été 2019 une solution bancaire. La cible visée par cette nouvelle offre est la jeunesse, une couche de la population que la Banque Postale a du mal à convaincre avec ses techniques habituelles. C’est en ses termes que s’est exprimée Remy Weber le premier responsable de la Banque postale, le 11 novembre aux Echos.

Quelles sont les offres de cette nouvelle banque mobile ?

Pour l’instant, le public n’a pas a été informé de manière officielle des activités bancaires qu’offrira la nouvelle plateforme bancaire. Cependant d’après des informations de sources proches de la Banque Postale, la nouvelle plateforme dénommée Ma French Bank devrait proposer du crédit à la consommation. Il est certes vrai que cette offre est aussi disponible chez Orange Bank, cependant Ma French Banc proposera du financement participatif à ces clients.  Le financement participatif encore appelé ‘’crowdfunding’’ serait l’une des offres principales de la nouvelle plateforme.  La Banque Postale compte axée le développement de sa nouvelle plateforme autour du financement participatif, pour se différencier des banques mobiles disponibles sur le marché.

Quelle est la politique que la Banque Postale compte mettre en œuvre pour le succès de Ma French Bank ?

La Banque Postale est consciente qu’elle lancera sa plateforme mobile sur un marché très concurrentiel. En effet beaucoup d’autres banques mobiles comme Orange Bank, N26, Revolut, Morning et bien d’autres sont déjà bien installés. Pour donc mettre toutes les chances de son côté, la Poste a décidé de mettre une enveloppe de 100 millions d’euros pour sa banque mobile. Cette somme devra s’étaler sur une période de 4 ans. Il faut aussi préciser que cette somme provient d’un budget global de 1,5 milliard d’euros que la Banque a prévu investir pour développer sa branche numérique. La seule question qui reste sans réponse à ce niveau est l’issue de cette nouvelle aventure bancaire.

Pourquoi la Banque Postale aimerait investir une aussi importante somme pour le développement de sa nouvelle plateforme ?

La Poste a sûrement décidé de mettre une telle somme dans cette plateforme car il est très difficile d’avoir une certaine rentabilité avec les banques mobiles. En effet le Parisien déclarait dans son journal que la banque mobile Orange Bank avait perdu près de 94 millions de dollars rien qu’en 2018. Il faut donc dire que la Poste s’engage dans un secteur très concurrentiel et risqué. Cependant la Banque Postale affirme qu’il faut plutôt voir cette nouvelle aventure comme une opportunité d’attirer de nouveaux clients et d’offrir à ces derniers des solutions innovantes.

Ce n’est pas la seule difficulté dans le secteur des banques mobiles. En effet dans un passé récent la néo banque Fidor a renoncé à lancé sa banque mobile en France. Les dirigeants estimaient qu’il y a déjà assez de banques mobiles dans l’hexagone.

Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *