Après avoir fait des ravages dans le Pacifique mexicain, Willa se transforme en dépression tropicale.

Publié par Jerome le octobre 24, 2018 | Maj le octobre 24, 2018

Après avoir touché terre au Mexique en tant qu’ouragan de catégorie 3, Wila s’est affaibli en dépression tropicale. Maintenant il continue son passage vers le centre du pays avec des vents maximums allant jusqu’à 56 kilomètres à l’heure.

La tempête Willa devient une dépression

Après avoir frappé le Mexique en tant qu’ouragan de catégorie 3 et avoir fait des ravages dans le Pacifique mexicain, comme des pannes d’électricité, des maisons détruites et la fermeture de certaines routes, le cyclone s’est transformé en dépression tropicale.

L’information a été confirmée par Luis Felipe Puentes, secrétaire de l’Agence de protection civile et du Secrétariat du gouvernement. Qui, sur son compte Twitter officiel. Les forces armées, la marine et la police fédérale mexicaines ont ordonné l’évacuation d’au moins 19 000 personnes dans des villes côtières telles que Sinaloa, Nayarit et Jalisco et créé 58 abris pour protéger les citoyens et venir en aide aux personnes touchées.

De nombreux citoyens qui ont dû quitter leur domicile pendant la construction du col de Willa ont déclaré qu’ils devaient le faire en raison de la précarité de la construction de leur logement.

“Ce qui s’est passé, c’est que la maison dans laquelle nous vivons ne semble pas avoir une bonne construction qui puisse résister à la pluie et au vent “, a déclaré Sergio Ernesto Meri Franco, l’un des nombreux Mexicains qui restent pour l’instant dans un abri.

Les autorités continuent d’évaluer les dommages dans les zones les plus touchées situées dans au moins cinq États.

Jusqu’à présent, les autorités mexicaines n’ont pas signalé de victimes ou fourni de chiffres concernant les dégâts, mais elles ont déployé 45 000 éléments, dont des soldats, des marins, des médecins et des infirmières, pour faire face aux dégâts.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *