Amazon veut être Netflix dans le monde des jeux vidéo : elle travaille sur son propre service de streaming.

Publié par Jerome le janvier 22, 2019 | Maj le janvier 22, 2019

La prochaine étape d’Amazon pourrait être de tenir tête à Microsof ou Google dans un scénario inexploré par le géant. Selon The Information media, la société Bezos travaille sur un service de streaming similaire à Netflix pour les jeux vidéo.

Amazon futur éditeur de jeux vidéo ?

Tout comme la PlayStation Now de Sony, le nouveau service d’Amazon permettra aux joueurs de jouer en streaming au lieu d’avoir à acheter et télécharger des titres individuels. L’actualité explique qu’Amazon discute actuellement des jeux potentiels pour le nouveau service avec les entreprises, bien qu’il ne soit pas prévu qu’il atteigne 2020 “au plus tôt”.

Bien qu’il n’y ait pas de confirmation officielle d’Amazon, les rapports de The Verge indiquent également qu’ils construisent un tel service. Et c’est tout à fait logique : Amazon est actuellement l’une des rares entreprises technologiques disposant d’une infrastructure cloud existante dans le monde à relever un défi d’une telle ampleur. Il s’agit d’Amazon Web Services, le type d’infrastructure nécessaire pour réaliser le streaming de jeux vidéo destinés à une échelle de consommation de masse. PlayStation Now a obtenu une grande partie de son infrastructure de deux sociétés que Sony a acheté : OnLive et Gaikai. Dans le cas du projet xCloud de Microsoft, l’entreprise s’appuie sur son infrastructure de cloud Azure. De même, Google dispose d’une infrastructure en nuage créée pour être utilisée avec Project Stream.

Tous des services qui promettent le streaming comme moyen de jouer, en d’autres termes, ils encouragent la fin de l’achat de matériel onéreux et recherchent le travail lourd de téléchargement à effectuer sur un serveur dans le nuage quelque part avant le streaming à domicile.

Personne n’a encore réussi à changer les règles du jeu comme Netflix l’a fait au cinéma et à la télévision. C’est peut-être Amazon, ne serait-ce que parce qu’elle a l’argent pour le faire, qui change toute une industrie.

Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *