Amazon pourrait cesser de vendre des produits chinois dans sa boutique en ligne

Publié par Jerome le avril 19, 2019 | Maj le avril 19, 2019

Amazon devrait maintenir son service de cloud computing, la vente de livres électroniques Kindle et ses équipements pour envoyer des produits chinois à l’étranger, dit l’agence financière. Amazon pourrait cesser de commercialiser des produits chinois en Chine avant le 18 juillet2019  et ne vendre que des produits importés, a déclaré M. Bloomberg jeudi.

Amazon ne vendra plus de produits made in China en Chine ?

Amazon devrait, cependant, maintenir ses services Web Amazon, la vente de livres électroniques Kindle et ses équipements pour envoyer des produits chinois à l’étranger, dit l’agence financière, citant des sources proches de la société. Amazon n’a pas explicitement confirmé la fermeture, mais a déclaré qu’il voulait se concentrer sur les produits importés en Chine.

“Ces dernières années, nous avons développé notre activité de distribution en Chine pour mettre l’accent sur les ventes internationales et, en retour, nous avons constaté un grand intérêt de la part des clients chinois”, a déclaré un porte-parole de l’entreprise dans un e-mail à l’AFP.

Le groupe, fondé en 1994 par Jeff Bezos, est un leader de l’industrie aux États-Unis et dans d’autres pays. En janvier, il est devenue la société privée la plus chère au monde en termes de capitalisation boursière. Le commerce en ligne est très populaire en Chine, principalement en raison de son prix et de sa rapidité de livraison. Mais Amazon fait face à la concurrence de grandes entreprises chinoises comme Alibaba (avec des marques comme Taobao, Tmall) et JD.com malgré son service amazon prime pour des livraisons rapides.

Le groupe américain a fortement investi dans son réseau logistique en Chine et a acheté en 2004 la plateforme de vente de livres Joyo.

Selon le cabinet de conseil chinois Analysys, Amazon ne représentait que 0,6% du marché de la vente en ligne des entreprises aux particuliers au quatrième trimestre 2018, loin des géants locaux tels que Tmall (61,5%) ou JD.com (24,2%). Selon Li Chengdong, analyste Pékin chez Dolphin Think Tank, le géant américain ne savait pas comment s’adapter aux exigences chinoises.

“Amazon ne voulait pas s’adapter au contexte local en Chine, ce qui semble être une forme d’arrogance, dit-il.

“Il a gardé son interface de navigation très américaine et ne fait pas de promotions pendant la journée du single day, contrairement à ses rivaux Alibaba et JD.com,” ajoute-t-il.

Singles Day est une opération commerciale à remise élevé qui s’est tenue le 11 novembre en Chine, on peut la comparé un peu au Prime Day d’Amazon qui lui est en juillet. Amazon a déclaré qu’il continuera à ” investir et à croître en Chine par le biais d’Amazon Global Store, Global Selling, Amazon Web Services, ainsi que des appareils et contenus Kindle.

Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *