Pourquoi acheter un iPhone XS alors que l’iPhone 6S fonctionne encore parfaitement et coûte 4 fois moins cher ?

Publié par Jerome le octobre 16, 2018 | Maj le octobre 16, 2018

Alors qu’Apple vient, comme tous les ans, de lancer sa nouvelle gamme d’iPhone, Back Market lance une campagne contre l’abandon de l’iPhone 6S.

Les nouveaux iPhone XS sortis vont pousser l’iPhone 6S vers la sortie, alors que cela fait seulement trois ans qu’il a fait son apparition.  Cet appareil au design exceptionnel et aux qualités intactes a été mis de côté par la marque américaine. Les utilisateurs ont pourtant aimé et plébiscité l’iPhone S6. Il représente aujourd’hui plutôt de 20% des ventes Back Market, le spécialiste des produits électriques et électroniques reconditionnés.

Le co-fondateur de Back Market a expliqué récemment que, l’Apple doit sortir chaque année un nouveau modèle d’iPhone, qui ne va pas être, un objet pour durer comme les précédents. Il affirme que cela représente le véritable problème actuellement. Il a d’ailleurs pris l’exemple de l’iPhone 6s, avec son appareil photo 12 MégaPixels, sa technologie 3D touche et son design  révolutionnaire, vendu à plus de 80 millions dans le monde pour l’illustration. Il ajoute ensuite que « le simple fait de le voir disparaître des Apple Store va vite le rendre obsolète dans l’esprit des consommateurs ».

  « Cachez ce vieux modèle parfaitement fonctionnel qui fait de l’ombre à mon nouveau smartphone »

Il n’y a pas qu’Apple seul qui fonctionne de la sorte. Tous les constructeurs de smartphones utilisent cette méthode qui consiste à négliger un ancien smartphone, qui fonctionne très bien et qui a une énorme capacité fonctionnelle, pour valoriser un nouveau modèle. Le Sénat annonce un chiffre de 100 millions de portables, qui dorment dans les tiroirs des français, à cause de cette recherche effrénée des smartphones neufs. Il y a donc un grand gisement de  portables usés inexploités dans les maisons.

Pour remédier à cet état de chose une campagne pour réhabiliter l’iPhone 6S #HereToStay a été lancée par Back Market. Plus de 40.000 modèles sont actuellement revendiqués par cette startup.  Les appareils récupérés sont traités et remis en leurs états neufs, sous le contrôle et la vérification des experts. Ils sont par la suite mis sur le marché et vendus à un prix trois fois inférieur à celui du modèle neuf.

Le co-fondateur de Back Market Vianney Vaute ajoute, pour finir que « Ce combat contre la boulimie du neuf est un moyen efficace de lutter contre la surproduction d’appareils, l’appauvrissement des ressources premières et l’explosion du gâchis électronique »

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *