Les achats des cadeaux de Noël se font surtout sur Internet cette année à cause des Gilets jaunes

Publié par Jerome le décembre 19, 2018 | Maj le décembre 19, 2018

Les cadeaux de Noël se vendent moins en magasins cette année à cause des manifestations des gilets jaunes. Ce mouvement sévi en France et dans quelques pays européens depuis le mois d’octobre 2018 créant des bouleversements dans le quotidien des populations. La fête de Noël étant très proche, plusieurs usagers habitués ou non, se trouvent dans l’obligation d’effectuer leurs achats via Internet. Une aubaine pour les sites de e-commerce au détriment du commerce de grande surface.

Les consommateurs préfèrent effectuer leurs achats en ligne pour éviter de faire face aux scènes de violence

Noël c’est bientôt, et dans moins d’une semaine le moment tant attendu arrivera enfin. Que ce soit pour leurs enfants, leurs collègues ou leurs amis, beaucoup de français achètent leurs cadeaux de Noël dès maintenant pour éviter les précipitations de dernière minute. En effet bon nombre de français semblent ne plus compter sur le père noël pour leur livrer les cadeaux cette année !

Mais le climat n’est pas des plus favorables aux déplacements, ce qui accélère  la tendance des achats en ligne. Ce type de vente est très prisé en raison de sa facilité et son caractère pratique.

Il n’est certes pas évident d’acheter sans toucher le produit, mais cette contrainte est minime face à la difficulté de braver les obstacles des foules qui bondent les rues. Cerise sur le gâteau cette année, les consommateurs ont peur de se heurter aux scènes de violence, ou même d’être volé dans la foulée.

C’est tout de même une aubaine pour les sites de e-commerce qui ont vu leurs ventres grimper et qui se taillent ainsi la part belle du chiffre d’affaire en cette période. En effet, le pourcentage de consommateurs effectuant des achats en lignes a augmenté de façon exponentielle (+25%)

Les habitudes des usagers sont complètement modifiées

A moins d’une semaine du 25 décembre, les festivités se préparent activement et les achats se comptent désormais en grand nombre, chaque jour. A cette période, les magasins connaissent habituellement une affluence monstre ! Mais le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas le cas cette année.

Une situation comme celle que vit la France actuellement n’est pas sans impact sur la vie des citoyens. Les rues sont mouvementées, des barrages sont créés dans plusieurs points du pays, impossible de savoir si le trajet que l’on emprunte sera ouvert jusqu’à destination. Sortir faire des courses devient difficile car c’est courir le risque d’être bloquer en chemin par l’une de ces opérations escargot qui arrêtent complètement la circulation des véhicules. Les courses en famille et les bons moments passés à arpenter les rayons des magasins ont cédé la place aux commandes en ligne.

Les citoyens disent se sentir plus en sécurité lorsqu’ils sont chez eux et les sites de vente sont pour eux la meilleure option. De la commande à la livraison, l’acheteur n’a nullement besoin de se déplacer et reste ainsi dans sa zone de confort. Leurs sorties sont limitées aux courses indispensables et obligatoires.

Un véritable manque à gagner pour les commerçants traditionnels

Comme dans toute situation, il y a toujours des personnes qui tirent profit, et d’autres qui en sortent perdants. Ils sont nombreux les habitués de super-marchés qui ont réduits leurs fréquentations.

Craintifs de tomber sur des barrages des gilets jaunes qui devraient persister jusqu’à Noël, beaucoup préfèrent effectuer dans la mesure du possible leurs courses depuis leurs domiciles. Ce n’est pas seulement la crainte d’être bloquer en cours de route, mais aussi et surtout le souci d’éviter de faire face à des violences orchestrées par ce mouvement.

Les attroupements organisés par les manifestants obstruent les rues et mettent en mal la circulation. Les achats en grandes surfaces se raréfient au grand désarroi des propriétaires de supers marchés.

Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *