5 séries horrifiques Netflix à regarder à Halloween

Culture Films et série TV 5 séries horrifiques Netflix à regarder à Halloween

C’est bientôt Halloween ! Cette année, il est impossible d’organiser une soirée endiablée ou d’aller toquer à chaque porte pour récupérer des sucreries. Heureusement, il est toujours possible de s’installer confortablement dans son lit et de regarder des séries horrifiques. Comme nous sommes gentils et que vous avez apprécié les différentes compilations de séries et de films que nous avons publiées jusqu’à maintenant, nous avons décidé de vous en proposer une nouvelle pour remplir votre soirée du 31 octobre.

5 séries horrifiques Netflix à regarder à Halloween

Amateurs de sensations fortes, frissons, hémoglobine ? Nous vous proposons le parfait choix de séries d’horreur sur Netflix pour que vous puissiez passer une bonne soirée d’Halloween

The Haunting

The Haunting est une série Netflix de Mike Flanagan construite sur plusieurs mini-séries d’une saison (2 jusqu’à maintenant). Puisant sa source d’inspiration de la littérature gothique et horrifique américaine, la série propose actuellement une adaptation libre de La Maison Hantée de Shirley Jackson et la Tour d’Écrou d’Henry James. 

La première saison, The Haunting of the Hill House, met en scène cinq enfants qui ont été ébranlés et ont connu des évolutions différentes à la suite du changement de comportement de leur mère et de sa mort liée à la maison dans laquelle ils ont grandi. 

La deuxième saison, The Haunting of Bly Mannor, fait évoluer une jeune gouvernante (Danielle interprétée par Victoria Pedretti) au service de deux orphelins sous la tutelle d’un oncle absent. L’histoire se déroule dans un manoir de campagne à l’écart de tout, et des phénomènes inexplicables ne tardent pas à faire irruption dans le quotidien de cette gouvernante. Les enfants ont un comportement énigmatique, et la gouvernante elle-même semble en proie à des visions étranges.

Les + :

  • Des scénarios extrêmement bien ficelés 
  • Une finesse psychologique 


Ratched

Avez-vous vu la performance de Jack Nicholson dans Vol au-dessus d’un nid de coucou ? Il interprète Randall P. McMurphy, un homme accusé de viol sur mineur. Celui-ci pour échapper à la prison, se fait passer pour fou. Il est interné dans un asile psychiatrique, et y rencontre différents pensionnaires dont la détresse et la solitude le touchent. Il fait également la connaissance de la monstrueuse infirmière Ratched dont il désapprouve les méthodes et à laquelle il s’oppose rapidement. C’est ce personnage qui est développé dans la série éponyme Netflix, Ratched. On découvre son passé et ce qui l’a conduite à devenir l’infirmière autoritaire et froide du film Miloš Forman.

Les + :

  • Une série qui s’appuie sur un film aux nombreux oscars 
  • Elle intègre des problématiques contemporaines (rôle de la femme, homosexualité etc.)
  • Elle prend la forme d’un thriller haletant 

Marianne

C’est ici une série française que nous vous proposons. Assez rares, il faut les mentionner lorsqu’il y en a, surtout lorsqu’elles appartiennent au genre horrifique. Marianne raconte l’histoire d’une jeune romancière bercée dans la littérature horrifique. Elle découvre que ce qu’elle écrit et pense tout droit sorti de son imagination n’est peut-être pas si ex nihilo que cela. En fait, le personnage d’une sorcière qu’elle développe dans son roman pourrait très bien être une véritable personne qu’elle a connue dans son village natal de Bretagne. Elle décide alors de s’y rendre et d’affronter le passé. 

Les + :

  • Une ambiance délétère bien transfigurée grâce à un port breton gris, brumeux et sinistre
  • Une excellente alternance entre les registres humoristiques et les registres horrifiques 
  • Une tension tout au long de la série 
  • Des clins d’œil aux productions de John Carpenter et Stephen King 


Ju-On

Adaptée du film The Grudge, la série japonaise Ju-On a pour particularité d’être horrifique au dernier degré. Si Marianne alterne humour et horreur, cette série-là a fait le parti pris de montrer le pire de l’être humain et ne nous ménage aucunement.

Les + :

  • L’hommage au genre J-Horror ainsi que son renouvellement (littérature et cinéma d’horreur japonais)
  • Les scènes de violences sont ponctuées par des flashs télévisés représentant des événements inhumains et affreux.
  • Une ambiance très pesante 
  • Une ambivalence de la série qui mène à une réflexion sur la société  


Slasher

La série anthologique d’horreur, Slasher, comme son nom nous en donne la couleur est dédiée aux slashers. Rappelons-le, les slashers mettent en scène des psychopathes défigurés ou masqués qui éliminent leurs victimes froidement. Scream en est l’exemple canonique. Bref, nous suivons donc l’histoire d’une adolescente dont les parents ont été tués dans des conditions atroces. Elle découvre qu’il y a à nouveau un tueur qui sévit dans sa ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -