Il n’est plus un secret pour personne, que les conducteurs de trottinette électrique sont à la base  de plusieurs cas d’accidents enregistrés dans les agglomérations et sur les trottoirs de nos grandes villes.  Ce malheureux constat a pour origine, la négligence de certaines mesures de sécurité et le non-respect de certaines règles du code de la route par ces conducteurs. Dans le présent article, nous vous prodiguerons 5 précieux conseils de sécurité à mettre en pratique pour vous éviter les désagréments dans la circulation avec votre trottinette électrique.

Quels sont les 5 conseils à mettre en pratique ?

Pour que les conducteurs de trottinette électrique se soient plus à l’origine de certains cas d’accident dans la circulation, ils doivent :

  • Bien choisir sa trottinette électrique

En effet, pour faire le choix de sa trottinette, vous devez pouvoir d’abord identifier ses besoins. Après ça, vous passerez au peigne fin les caractéristiques de la trottinette électrique. Parlant de caractéristiques, il y la masse à vide, la compactibilité, la puissance du moteur, la capacité de la batterie. De plus vous devez opter pour les modèles qui son équipé de double système de freinage et de système d’éclairage. Une bonne trottinette doit aussi être bien solide pour supporter une masse corporelle de 100kg au moins. Et pour finir, un écran comme son tableau de bord, une double suspension et des amortisseurs à l’avant comme à l’arrière.

  • Faire l’entretien régulier

L’entretien régulier de tout moyen roulant est très déterminant pour sa durée de vie et la sécurité de son conducteur. Pour bien entretenir sa trottinette électrique, il faut de façon hebdomadaire : contrôler le système de freinage ; vérifier à chaque sortie nocturne, le système d’éclairage ; huiler la chaine de transmission ; vérifier si les boulons et les vis sont bien serrés et toujours bien recharger la batterie avant toute sortie avec la trottinette. Il n’est pas utile de rappeler aussi qu’il faut faire attention au trottinette électrique débrider.

  • Porter des équipements de sécurité

Vu que la trottinette électrique est un moyen de déplacement à deux roues, sa conduite dans la journée comme dans la nuit nécessite le port de certains équipements de sécurité obligatoires. En effet, avant de se mettre en circulation, un conducteur de trottinette électrique doit porter: un casque pour vous éviter un traumatisme crânien en cas d’accident ; des coudières et des genouillères pour se mettre à l’abri des blessures aux genoux et aux coudes et des lunettes pour protéger ses yeux conte la poussière et les gaz d’échappement. Ces lunettes lui seront aussi utile au où il serait surpris par la pluie en pleine circulation. De plus, il faudra porter des tenues qui ont des réflecteurs de lumière ou un gilet de couleur jaune pour vous rendre visible surtout la nuit.

  • Eviter la surcharge

Même si vous aviez eu le réflexe d’assurer votre trottinette électrique chez votre assureur, et qu’elle peut supporter une charge de 150kg, ce n’est pas une raison suffisante pour la surcharger. En effet, surcharger sa trottinette électrique, c’est multiplier par 5 les risques d’accidents. Une trottinette électrique est faite pour porter une seule personne même si la masse corporelle du conducteur est nettement inférieure à celle que peut supporter l’engin. De plus la trottinette électrique est difficile à contrôler lorsqu’elle est surchargée.

  • Respecter le code de la route.

Le respect du code de la route est une obligation pour tout usager de la route. En dehors du respect du code de la route, le conducteur d’une trottinette électrique ne doit pas excéder une vitesse de 6km/h en agglomération et sur les trottoirs. Sur les pistes cyclables, la vitesse maximale recommandée est de 15km/h.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici