4 tendances high-tech pour 2018 confirmées au CES

Publié par Jerome le octobre 16, 2018 | Maj le octobre 16, 2018

Bien que nous soyons presque à la fin de l’année 2018, les nouvelles technologies ne cessent de faire surface. Il y a quelques semaines, plusieurs innovations ont été présentés au CES de Las Vegas. Parmi ces innovations, 4 ont principalement retenues notre attention.

Les drones n’ont pas fini de nous surprendre

Déjà en 2017, ces petits avions qui sont capables de voler tous seuls ont connu un énorme succès. En réalité, ce type d’appareil a été conçu dans le but d’effectuer des opérations militaires. Ils devraient tantôt servir d’espion au-dessus de bases ennemies. Mais en 2010, après le lancement de l’AR Drone de Parrot, le monde a connu un changement dans ce domaine. Et depuis l’on a commencé par voir les drones d’une autre manière. Plusieurs prototypes ont d’ailleurs été sortis pour des usages professionnels ou récréatifs, plus précisément dans le domaine du repérage ou de la photographie. Ces drones se retrouvent un peu partout sur le marché avec des prix qui envoisinent des centaines ou des milliers d’euros. Les prix varient en fonction des fonctionnalités et des marques. Aujourd’hui, les drones sont accessibles à tous, mais il faudra suivre quelques règles pour en posséder : hauteur limite, licence de pilotage exigée lorsqu’il s’agit d’un modèle avancé ou d’un drone en visuel.

Le CES a sorti : le PowerDolphin

L’une des surprises les plus remarquables du CES est sans doute la présentation du PowerDolphin. Il s’agit d’un drone sous-marin qui vous permet non seulement de pêcher, mais aussi d’enregistrer des vidéos sous l’eau. Grâce à ces drones maritimes, le succès mitigé des drones Parrot, pourrait rapidement être oubliés.

La recherche vocale gagne plus en maturité

Vous avez surement déjà vu ou entendu parler de ces applications de recherche vocale. Ok Google, Hey Cortana ou Alexa en sont quelques exemples. De nos jours, à part le fait que ces appareils se retrouvent dans la majorité des smartphones et portatifs, il existe également des dispositifs comme Amazon Echo, Apple Homepod et Google Home. Au début, ce genre de technologie était en quelque sorte destiné à une classe sociale donnée, mais le quotidien de l’homme aujourd’hui ne peut pas s’en débarrasser. Surtout, tout le monde trouve facile et simple de faire des recherches sur internet grâce à des commandes vocales. Vous pouvez faire des recherches même en prenant une douche ou en faisant la cuisine. Le guide digital de web 1&1 affirme proposer une forme de recherche vocale qui s’adaptera aux services web et sites internet.

La surprise du CES : Le Google Smart Display by LENOVO

Il sera en quelque sorte comme un service Google intégré dans un écran. Une façon de rendre le dispositif un peu plus pratique.

Le monde virtuel a encore du potentiel

Que ça soit les complexes de loisir dédiés, les smartphones, les jeux vidéo ou les espaces Game, le monde virtuel depuis 2017 a pris un nouvel envol. Cette technologie qui permet de passer du concret au virtuel offre beaucoup de possibilités à ces utilisateurs. 2017 a vraiment été l’année qui a confirmé le grand potentiel  de cette technologie mais jusqu’à présent, cette dernière propose un contenu plutôt décevant. Une chose est certaine, c’est que cette réalité virtuelle a beaucoup de chose à prouver dans le futur. Elle est d’ailleurs très attendue par les utilisateurs.

La surprise du CES : Le HTC Vive Adapter et le Vive Pro

Depuis des années, le casque VR était ce qu’on pouvait trouver de mieux sur le marché. Le CES a voulu le perfectionner en mettant au point son successeur : le HTC Vive Pro. Ce dernier dispose d’une meilleure résolution comparé à l’ancien. Il dispose d’une résolution de 1400 x 1600 sur chacune des lentilles avec un compatible avec l’adaptateur sans-fil, une paire d’écouteurs et un double-microphone.

Les cryptomonnaies : révolution ou bulle ?

Bitcoin, un mot que vous avez déjà au moins un fois entendu et qui aurait pu plus évolué en 2017. En effet, il s’agit d’une monnaie virtuelle qui n’est contrôlée par aucune autorité centrale, que ce soit l’état ou autre organisation. Le Bitcoin est le meilleur dans son domaine. Chaque cryptomonnaies résulte du P2P, un réseau décentralisé d’ordinateur. En 2017, ces derniers ont énormément grimpés en termes de valeur, ce qui a poussé le président Macron à mettre en place l’ISF, une réforme du gouvernement. L’année dernière, le Bitcoins a fait plus de 700 pour cent et le Ripple 36.000 pour cent.

Cependant, les cryptomonnaies sont très imprévisibles. Ils sont capables de passer d’une croissance à une décroissance seulement en quelques heures. Voici les raisons :

  • Les cryptomonnaies sont presque tous spéculatifs
  • Lorsque les cryptomonnaies ne sont pas régulées de manière répétitive, les achats et les ventes effectués par des particuliers qui détiennent 20 à 30 pour cent du fond ont un impact sur la valeur totale.
  • Tous les jours, de nombreuses cryptomonnaies d’origines douteuses s’installent sur le marché, car lancer une cryptomonnaie est relativement simple.

Une chose est certaine, c’est que même en 2018, les cryptomonnaies feront encore la une des journaux.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *