1er mai : Pourquoi la fête du travail et que faire ?

Actualité 1er mai : Pourquoi la fête du travail et que faire ?

Alors que les Français ont vécu un premier mai cette année très particulier à cause du confinement, le 1er mai n’est pas seulement la fête du muguet, c’est aussi la journée internationale des travailleurs. Pourquoi fête-t-on le travail le 1er mai ?

La fête internationale des travailleurs tire ses origines des combats du mouvement ouvrier de la fin du XIX eme siècle. Le mouvement débute en Australie le 21 avril 1856 où ce jour-là des ouvriers ont cessé le travail pour réclamer une journée de 8 heures. Fort de ce succès, cette journée perdurera dans le temps. Les jalons des droits des travailleurs sont posés.

Le mouvement se propage rapidement à d’autres pays du monde.

Au congrès américain de 1884, les syndicats se fixent 2 ans pour imposer la journée de 8 heures aux patrons. Le 1 er mai est choisi car c’est le “moving day” : à cette date, c’est le dernier jour du contrat de travail de l’ouvrier qui doit déménager pour trouver un autre emploi. Le 1er mai 1886, dans tout le pays, près de 400 000 salariés manifestent dans la rue pour revendiquer la journée de 8 heures. Mais c’est à Chicago que des évènements vont avoir lieu. La grève se prolonge après le 1er mai. Le 3 mai 1886, le mouvement collectif entamé tourne au drame lors d’une manifestation : 3 ouvriers sont tués. Les jours suivants, les heurts s’intensifient. Huit policiers sont tués dans la bagarre qui s’ensuit. Pour éteindre cette révolte et montrer l’exemple, les autorités décident de condamner à morts cinq syndicalistes ayant participés aux heurts.

En France, sous l’impulsion de Jules Guesde, la IIeme internationale décide le 20 juillet 1889, de faire du 1 er mai la fête des travailleurs avec pour objectif d’obtenir la réduction du temps de travail à 8h, soit 48h hebdomadaires, le dimanche étant le jour de repos. Le 1er mai 1891, la manifestation tourne au drame : à Fourmies, dans le Nord ouvrier, l’armée tire sur le mouvement, dix ouvriers sont tués, dont deux enfants et fait plus de 35 blessés. Après cette tragédie, le 1er mai s’ancre d’autant plus dans la mémoire des travailleurs. Pour se rappeler du sang versé pour les droits des ouvriers, ils décident d’épingler ce jour-là une églantine rouge, fleur traditionnelle du Nord. En France, il faudra attendre le 23 avril 1919, à la sortie de la guerre, pour que la journée de 8 heures soit définitivement adoptée par le Sénat et que le 1er mai soit chômé.

Le premier mai est la fête des travailleurs

Ainsi, le premier mai est la fête des travailleurs et non du travail en tant que tel. Cette journée permet de commémorer pour ne pas oublier les ouvriers qui ont versé leur sang pour acquérir des droits. Sans ce combat-là, le monde du travail contemporain aurait été bien différent.

Journée de revendications et de manifestations, le premier mai 2020 restera dans les mémoires. A cause du confinement et de l’épidémie de coronavirus, tous les cortèges ont été annulés. Face à ce problème, les syndicats et partis politiques d’opposition ont mis en place l’opération le 1er mai au balcon. Pour donner à cette journée une véritable force collective, les syndicats ont appelé à « manifester avec des pancartes, banderoles ou en envahissant les réseaux sociaux ».

La CGT et les syndicats étudiants et lycéens, Fidl, Mnl, Unl, Unef, défilent traditionnellement dans la rue mais confinement oblige, cette fois-ci, ce sera une manifestation en ligne.

Pour la CGT, cette journée doit mettre en lumières les « invisibles de nos sociétés, qui continuent à travailler, le plus souvent au risque de leur propre vie » (caissiers, éboueurs et, bien sûr, soignants). Les manifestants débuteront les pancartes par la phrase “Le jour d’après, je veux…” et posteront les photos de leurs pancartes à 15 heures sur les réseaux sociaux avec l’hashtag #1maicgt, comme l’indique le tweet du syndicat ci-dessous :

 La CFDT, de son côté lance le mouvement construisons demain, dirigé par Laurent Berger pour « élaborer es revendications pour la société de l’après-crise. »
Autre mobilisation inédite : l’application Manif.app donne la possibilité de manifester en ligne via un avatar. Cette initiative citoyenne utilise le service collaboratif Open Street Map. « Chacun peut organiser une manifestation en ligne en invitant d’autres personnes à venir sur le même lieu grâce à ses contacts ou aux réseaux sociaux, ou en rejoindre une déjà organisée », explique le développeur à 20 Minutes.

 Si vous souhaitez chanter un peu, le mouvement ANV cop21, “pour un futur écologique, démocratique, social et inclusif propose “une manifestation visuelle et sonore depuis les balcons et les fenêtres“. A midi, vous devrez mettre le titre italien Bella Ciao, chant des partisans résistants et chanter avec entrain.

Côté partis politiques, la France Insoumise et son leader Jean-Luc Mélenchon appellent à une “casserolade” aux fenêtres le 1er mai à midi pile, et de “la diffuser sur les réseaux sociaux”. Pour le Rassemblement National, Marine Le Pen tiendra une émission-web diffusée sur les pages Facebook et YouTube entre 11 heures et midi.

Syndicats, associations, partis politiques ont joué le jeu avec créativité pour que ce premier mai marque les esprits et reste dans l’Histoire.

Le premier mai au balcon passé, une question reste en suspens : pourquoi s’offre-t-on du muguet chaque 1er mai ?

Le muguet est une fleur qui a traversé l’Histoire. Les Celtes célébraient le retour de l’été le 1er mai et considéraient le muguet, présent à cette époque de l’année, comme une fleur porte-bonheur. Cette date marquait la fête de Beltaine : elle marquait le passage de la saison sombre à la saison claire, la reprise de la chasse, de la guerre. À la Renaissance, le 1er mai représentait la fête de l’amour durant laquelle on fabriquait une couronne de fleurs pour l’offrir à l’être aimé. Le muguet, fleurissant au mois de mai, ornait bien souvent ces couronnes. Aujourd’hui, c’est plus 75 millions de brins qui sont vendus en France chaque année. Après le premier mai au balcon, vous pourrez profiter de nouvelles séries Netflix, comme “The last Dance“, faire du sport ou vous préparer un bon petit plat gourmand.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -