La destruction de New York au cinéma

Publié par emma le septembre 22, 2018 | Maj le octobre 6, 2018

Si il y a une ville malchanceuse au cinéma, c’est bien New-York…Aliens, tremblemment de terre, raz de marée…j’en passe et j’en passe…Les réalisateurs adorent detruire cette ville.

Voici quelques destructions de New-York au cinéma. J’ai fait tout ca de memoire, j’en ai donc surement oublié des tas donc si vous en connaissez d’autres, n’hesitez pas!

Je me suis amusé aussi à donner un taux de destruction de la ville…Plus le taux est haut, plus la ville est détruite.

New-York New-York

De Niro passe son temps à jouer du saxo et Liza Minnelli à chanter…Un vrai massacre. new-York en souffre encore.
Taux de destruction: 97% d’oreilles détruites.
(Bien-sur rien de sérieux mais juste pour faire un clin d’oeil à mon petit Ber)

Independance Day

Dans ce film, New-York est complétement détruite par des extra-terrestres pas très genti-gentil…
Taux de destruction: 80%

Godzilla

Alors la, New-York est attaqué par un monstre géant nommé Godzilla. Il ecrase pas mal de monde sur son passage.
Taux de destruction: 40%

Tremblemment de terre a New-York

Bon petit téléfilm de 1998 au effèts speciaux à deux francs et au scénario à 3 centimes. New-York est ravagé par un tremblemement de terre.
taux de destruction: 70%

Fusion (The Core)

“Eh les mecs, le noyau de la terre a céssé de tourner!! comment on fait?
-Je vois qu’une solution! On appelle Willis!
-Merde il est déja en train de sauver la terre dans Armageddon!
-Bon ben c’est pas grave, il nous reste notre bonne vielle bombe!
Taux de destruction: —-
(Merci à Lextat)

La planete des singes

La planète des singes est surement l’un des plus grands films de science-fiction de l’histoire du cinéma.
On découvre juste à la fin que en fait cette fameuse planète est en fait la terre avec cette scène culte ou le héros decouvre un bout de la statue de la liberté.Vrai Chef d’oeuvre.
Taux de destruction: 100%

Le jour d’après

Bon ben là, le réalisateur n’a pas fait dans la dentelle…D’abord New-york a le droit à un bon raz de marée ultra geant qui détruit entièrement la ville…mais ce n’est pas fini puisque l’eau va devenir glace et transformer la ville en banquise (il ne manque plus que les pingouins…)
Taux de destruction: 98%

Deep Impact

La, c’est une comète geante qui s’ecrase en plein dans l’ocean. alors tout le monde dit “Youpi! elle tombe dans l’eau !on est sauvés!” Mais faut pas rever les gars! vous etes en plein dans un film catastrophe!vous allez donc tous mourrir!
Et ca ne loupe pas…Un raz de marée ultra-ultra ultra géant detruit New-york mais aussi le monde entier. Mais tout se termine bien puisque l’eau se retire a la fin.
Taux de destruction: 100%

Armageddon

Des dizaines de météorites tombent sur New-york et detruisent une bonne partie de la ville. Mais il faut agir vite sinon le monde entier va y passer…L’amerique envoie donc ses deux armes favorites: Bruce Willis et la bombe atomique. Ouf, Bruce nous sauve encore une fois notre petite terre.
Taux de destruction: 40%

La guerre des mondes

Un chef d’oeuvre de plus pour Mr Spielberg. De très mechants aliens envahissent la terre.
Ce dialogue du film en dit gros sur les ambitions des extra-terrestres:
Tim Robbins -“Ce n’est pas un guerre…Pas plus qu’il y a de guerre entre les hommes et les vers de terre…C’est une extermination” (la aussi j’ecris ce dialogue de tete alors je sais pas si c’est excatement ca).
Taux de destruction: difficile de faire une évaluation

Capitain Sky et le monde de demain

Alors je sais pas ce qu’on pris les scénaristes pour ecrire ce film mais bordel ca doit etre de la bonne!
L’histoire: dans les années 30 un savant fou envoie des robots et des machines volantes détruire New-York mais le Capitain Sky est la!
Taux de destruction:—-
(Merci à Lextat)

New-York 1997

En 1997, le taux de criminalité a téllement augmenté que les autorités ne savent plus ou foutre les millions de prisonniers.
Ils decident donc de transformer New-York en prison géante.Inutile de dire que la ville devient pas très fréquentable…
taux de destruction: 40%

En 2008, New-York va encore recevoir, avec notamment:

Cloverfield

Ou encore, Je suis une légende.

Ne pas oublier aussi que New-York a été une cible dans de nombreux téléfilms et series comme récemment Heroes

L'actualité des Médias